RMC Sport

Obry : « Je suis admiratif »

Hugues Obry

Hugues Obry - -

Les épéistes français perpétuent la tradition: depuis les Jeux Olympiques de 2004, ils remportent chaque année le grand rendez-vous planétaire, JO ou championnats du monde. Ils ont signé aujourd'hui (hier) un huitième titre consécutif qui les fait rentrer dans l'histoire de leur sport. Hugues Obry est le consultant de RMC Sport, également entraîneur national adjoint des épéistes, et aussi membre des "Invincibles", puisqu'il a fait partie des premiers de cette lignée, aux JO de 2004. Et il ne veut pas que l'on banalise ces titres »C'est le huitième titre, mais c'est vrai que quand on répète les victoires à chaque fois, on se dit que c'est facile, on se dit, à chaque compétition, les épéistes vont se brancher et ils vont encore gagner... et bien non. Ce n'est pas comme ça. Il y a de plus en plus de nations, les adversaires sont de plus en plus forts, on l'a vu en individuel, mais les "mecs" répondent à chaque fois présents, et ça gagne. Ce sont des gars différents à chaque fois, avec des jeux différents, avec des histoires différentes. Je suis admiratif. Là, en 2011, il y a deux nouveaux dans l'équipe (Yannick Borel et Ronan Gustin), ils gagnent le titre européen, le titre mondial. Ils sont épaulés par deux "grands", Jean-Michel Lucenay et Gauthier Grumier, deux personnes qui donnent énormément, ils ont tenu l'équipe, ils ont tenu les jeunes. Quand une journée se passe comme ça, tout est magique. C'est quelque chose qui perdure depuis tant d'années. Chaque titre est différent. Franchement, je m'éclate à les entraîner, je m'éclate à les voir gagner. Rester numéro 1, "putain" que c'est dur, mais "putain" que c'est bon. »

R.M. à Catane