RMC Sport

12 supporters des Verts interpellés après le saccage d’un mariage

-

- - AFP

Des « supporters » de l’AS Saint-Etienne ont été arrêtés ce mercredi suite à des violences perpétrées lors d’un mariage le 5 septembre dans un château du Beaujolais. Ces arrestations ont ciblé douze personnes, présentées comme des ultras de l’AS Saint-Etienne qui avaient saccagé ce qu’ils croyaient être les noces d’un supporters lyonnais.

Les faits remontent au mois de septembre et avaient fait grand bruit. Lors d’un mariage, le 5 septembre dernier dans le Rhône, une dizaine d’individus s’étaient introduits et avaient saccagé un buffet de mariage à coups de barres de fer et de battes de baseball. Un déferlement de violence qui n’avait fait aucun blessé, le couple des mariés et leurs 300 invités étant encore à l’église durant cette mésaventure.

Rivalité Lyon - Saint-Etienne

Présent pendant l’incident, le régisseur du château avait parlé d’une « véritable opération commando » et l’enquête s’était rapidement orientée sur la piste d’une méprise. Les agresseurs avaient, dans le cadre de la rivalité qui les oppose à leurs homologues de l'Olympique lyonnais, confondu la noce avec celle d'un supporter lyonnais homonyme, qui s’était marié lui aussi à Denicé ce même jour. Un fumigène vert a également été lancé par les agresseurs au cours de l’accident