RMC Sport

Affaire Martel : Ramery revendique un contrat en bonne et due forme

-

- - -

Mis en examen, mardi, pour « corruption privée, recel et abus de bien social », Gervais Martel était l'invité de Luis Attaque sur RMC. Il s’est dit serein sur son sort et les suites à donner au dossier. Au cœur du dossier, un prêt de 4 millions consenti au président lensois par deux entreprises de BTP, en échange la société Ramery qui consenti un prêt au président lensois en échange d’une priorité dans les travaux de rénovation du Stade Bollaert. Mis en cause, la société Ramery a affirmé la probité du prêt dans un communiqué publié ce mercredi. « Ce prêt a fait l’objet d’un contrat en bonne et due forme, dans des conditions économiques et de garantie préservant les intérêts du Groupe. La société Ramery a enregistré ce prêt dans ses comptes et l’a déclaré au service des Impôts des entreprises de Lille, bien avant le début de l’enquête préliminaire. L’entreprise Ramery n’est donc pas en infraction avec la règlementation bancaire. Les autorités l’ont reconnu : ce chef de mise en examen n’est pas retenu. »