RMC Sport

Ajax: courtisé par les Pays-Bas, Dest choisit les Etats-Unis

Révélation du début de saison avec l'Ajax, le latéral droit Sergiño Dest, 18 ans, né et élevé aux Pays-Bas, a finalement opté pour l'équipe nationale des Etats-Unis, d'où est originaire son père. Au grand dam du sélectionneur néerlandais Ronald Koeman.

Coup dur pour les Pays-Bas. Sergiño Dest, latéral droit de l'Ajax et révélation du début de saison avec les Lanciers, ne portera pas le maillot "oranje" à l'avenir. Le joueur de 18 ans a fait une grande annonce ce lundi, expliquant qu'il avait choisi la sélection... américaine.

Né à Almere, juste à côté d'Amsterdam, d'une mère néerlandaise et d'un père américain, Dest a pourtant passé toute sa vie aux Pays-Bas, et a fait toutes ses classes au sein du centre de formation de l'Ajax.

"J’ai choisi de jouer pour le Team USA à l’avenir, a-t-il révélé dans une vidéo publiée par son club. J’ai pris cette décision à partir de mon ressenti, même si cela n’a pas été facile. Cela m’a pris beaucoup de temps, mais c’est pour les Etats-Unis que je veux jouer. Je joue avec les USA depuis les équipes de jeunes, ils m’ont accueilli à l’adolescence. Aux Pays-Bas, j'aurais eu l'occasion de jouer avec certains des meilleurs joueurs au monde, ils ont une superbe équipe, et cela aurait été génial d’évoluer parmi eux. Mais comme je le disais, j’ai suivi mes émotions et mes sentiments..."

Koeman avait pourtant sorti le grand jeu...

Si la décision de Dest, aux Etats-Unis comme aux Pays-Bas, était attendue avec impatience par les médias et les fans, beaucoup d'observateurs pensaient qu'il opterait pour la sélection batave. International américain U17, puis U20 (et longtemps ignoré par la fédération néerlandaise), l'ailier de formation avait participé à deux matchs amicaux avec l'équipe A des USA en septembre.

C'est alors que Ronald Koeman, sélectionneur néerlandais, s'était réveillé, et avait lancé une grande opération séduction. "Le directeur technique de la fédé et moi-même avons parlé avec lui, glissait il y a peu le technicien. Nous lui avons montré à quoi pourrait ressembler son futur en orange. Je ne suis pas du genre à faire des promesses, mais je lui ai dit que je lui voyais un avenir avec notre équipe nationale."

Mais le tapis rouge n'a pas suffi. "J'ai informé personnellement le coach Koeman parce que j'ai beaucoup de respect pour lui et je ne voulais pas qu’il l’apprenne par les médias, précise Dest. Il m’a dit qu’il était déçu mais qu’il respectait mon choix. [...] J'ai douté, forcément. Les Pays-Bas, c’est un superbe pays, j’y suis né et j’y ai grandi, mais voilà… Peut-être que le niveau est plus faible avec les Etats-Unis, mais je vais tout de même tout donner pour m’imposer comme titulaire."

CC