RMC Sport

Angleterre : 67 jours, une victoire, un scandale... Sam Allardyce, c’est déjà fini !

Sam Allardyce

Sam Allardyce - AFP

Au cœur d’un scandale, Sam Allardyce a démissionné de son poste de sélectionneur de l’équipe d’Angleterre, seulement 67 jours après sa nomination. Il est remplacé, au moins temporairement, par Gareth Southgate.

Sam Allardyce n’aura dirigé qu’un match à la tête de la sélection anglaise. Le technicien de 61 ans a présenté sa démission ce mardi soir lors d’une réunion avec les dirigeants de sa Fédération. Il n’avait pas vraiment le choix, vu l’ampleur du scandale révélé ce lundi par le quotidien The Telegraph. Dans le cadre d’une enquête d’un peu moins d’un an consacrée à la corruption dans le football anglais, le journal avait piégé le sélectionneur des « Three Lions ».

A lire aussi >> Angleterre : piégé par des journalistes, Sam Allardyce au coeur d'un gros scandale 

Pensant rencontrer des représentants d’une firme asiatique, qui étaient en fait des journalistes, Allardyce propose alors ses services pour leur expliquer comment contourner les règles de la fédération anglaise en matière de transferts, mettant en avant ses liens avec certains agents. Mais pas gratuitement, puisqu’il demande 460 000 euros pour délivrer ses bons conseils et est même prêt à se déplacer à Singapour et Hong-Kong pour les dévoiler.

Southgate pour lui succéder

Face à l’ampleur du scandale, l’ancien entraîneur de West Ham a donc présenté sa démission, seulement 67 jours après avoir été nommé à la tête de la sélection. C’est Gareth Southgate, le coach des Espoirs anglais, qui prend sa succession au moins temporairement, puisque la Fédération a annoncé qu'il dirigerait les quatre prochains matchs. 

A lire aussi >> C'est quoi ce TPO, qui pourrait faire chuter Allardyce ? 

« La conduite d’Allardyce, telle que rapportée aujourd’hui, était inappropriée pour le sélectionneur de l’Angleterre, indique la FA dans un communiqué. Il accepte qu’il a fait une erreur de jugement significative et a présenté ses excuses. Toutefois, en raison de la gravité de ces actes, la FA et Allardyce ont mutuellement convenu de mettre fin à son contrat avec effet immédiat. Ce n’est pas une décision qui a été prise à la légère mais la priorité de la FA est de protéger les intérêts du jeu et de maintenir les normes les plus élevées de conduite dans le football. Le manager de l’Angleterre est une position dans laquelle vous devez démontrer un fort leadership et montrer du respect pour l’intégrité du jeu à tout moment. »