RMC Sport

Angleterre: Phil Neville fait (un peu) plier Instagram pour protéger une de ses joueuses

Phil Neville

Phil Neville - AFP

Phil Neville, sélectionneur de l’équipe féminine d’Angleterre, a discuté avec Instagram pour faire supprimer des comptes d’utilisateurs ayant envoyé des menaces de mort et de viol sur l’une de ses joueuses, Karen Cairney.

Si les managers ou sélectionneurs se préoccupent souvent de l’utilisation des réseaux sociaux chez leurs joueurs, d’autres prennent les choses ne main pour agir contre les menaces qu’ils reçoivent. C’est notamment le cas de Phil Neville, sélectionneur de l’équipe féminine d’Angleterre, qui a décidé de rencontrer des représentants d’Instagram et de la Fédération anglaise (FA) pour intervenir contre les messages injurieux reçus par Karen Carney, milieu de terrain de Chelsea et de l’Angleterre. 

"Des messages au-delà de l’acceptable"

Cette dernière a reçu des menaces de mort et de viols après la victoire de Chelsea face à la Fiorentina (1-0) lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions. "J’ai parlé à la FA et à Instagram pour mieux contrôler la situation, confie-il sur la BBC. C’est impossible de faire la police, certains des messages sont envoyés de partout dans le monde. Les joueuses sont évidemment exposées à une plus grande attention médiatique et à une meilleure couverture télévisée et reçoivent maintenant les mêmes messages que les footballeurs masculins. Certains des messages que j’ai reçus comme footballeurs, ou ceux des footballeurs aujourd’hui, sont au-delà de l’acceptable."

Instagram a supprimé le compte

Un effort qui a payé puisqu’Instagram a publié un communiqué dans lequel il a annoncé avoir pris des mesures contre les auteurs de ses insultes. "Nous ne tolérons pas les comportements menaçant ou abusifs et nous avons supprimée le compte qui a envoyé les messages", indique le réseau social. Ces abus ont également été reportés devant la police, Chelsea et la Fédération anglaise.

NC