RMC Sport

Argentine: Riquelme est prêt à devenir président de Boca

L’Argentin Juan Roman Riquelme, notamment passé par le FC Barcelone ou Villarreal, a clairement laissé entendre qu’il était à la disposition de Boca Juniors pour en devenir le président. Mais l’ancien idole de la Bombonera pose ses conditions: que sa candidature suscite l’unité au sein du club.

Plus de cinq ans après avoir joué sous les couleurs de Boca Juniors pour la dernière fois, Juan Roman Riquelme, toujours très lié au club de Bueno Aires dans lequel il s’est révélé avant de rejoindre l’Europe et la Liga au début des années 2000, pourrait bien en devenir le président. Dans une interview donnée à Fox Sports, l’Argentin de 41 ans laisse en tout cas la porte grande ouverte à cette éventualité, à moins d’un mois des élections pour la présidence du club.

"Je serai toujours à la disposition de mon club"

"S’ils m’appellent, je vais répondre", a déclaré l’ancien milieu offensif aux 51 sélections internationales (17 buts). "Si on me dit qu’on a besoin de moi pour retrouver une unité ? Je serai toujours à la disposition de mon club. S’il il y a une union, je peux réfléchir à devenir président."

Cette déclaration, même si elle n’est en aucun cas une candidature officielle pour le poste de patron de Boca Juniors, a de quoi faire saliver les supporters du club argentin, actuellement quatrième de son championnat à égalité de points avec son rival de toujours, River Plate.

Elections le 8 décembre prochain

Daniel Angelici, actuel président de Boca et candidat à sa propre succession le 8 décembre prochain, a presque immédiatement réagi aux déclarations de l’ancien joueur du Barça et de Villarreal, rappelant à ce dernier qu’il devait constituer une liste pour être candidat et affirmant qu’il pouvait par ailleurs beaucoup apporter au club. On espère pour lui qu’ils ne seront pas trop nombreux à le penser, au risque de perdre l’épreuve des urnes si Riquelme se lance réellement dans l’aventure…

F.Ga