RMC Sport

Baby-foot : la Coupe du monde, c'est à Nantes ce weekend

-

- - -

Comme chaque année, le gratin du baby se retrouve à Nantes pour un weekend de compétition. Le coup d'envoi a été donné vendredi.

Non, le baby-foot n'est pas seulement un loisir réservé aux assidûs des bars. Les 500 meilleurs joueurs mondiaux, réunis ce weekend à Nantes pour la Coupe du monde, sont là pour le prouver.

Comme chaque année depuis 2008, le chef-lieu de Loire-Atlantique accueille les as du coup de poignet, hommes et femmes confondus. Telle cette Iranienne qui affronte un adversaire masculin, cheveux couverts par un foulard.

Préparation physique sévère

Pour se préparer à la compétition reine, les participants issus de 33 pays et des cinq continents se sont entraînés en moyenne 6 à 7 heures par semaine. "Il faut avoir une bonne hygiène de vie", souligne le sélectionneur des Bleus Hervé Dos Santos Lotte. "Faire attention à ce qu'on mange pour ne pas avoir de coups de fatigue."

Car chaque jour, la compétition débute à 9 heures du matin pour se clore à minuit. "Muscles et tendons sont très sollicités, et parfois mal à cause de la crispation", reconnaît la championne du monde 2010 Alice Denmanivong.

Les Etats-Unis, la Belgique et l'Allemagne sont les grands favoris de la compétition. Mais la France, à domicile, aura à coeur de jouer son rôle d'outsider...