RMC Sport

Boumsong : « Nantes ? Un challenge intéressant »

Boumsong et le Pana : c'est fini

Boumsong et le Pana : c'est fini - -

Invité de Luis Attaque ce jeudi, Jean-Alain Boumsong a évoqué son avenir. L’ancien Bleu, libre après son départ du Panathinaïkos Athènes, se cherche un nouveau club. Il se verrait bien en France, et pourquoi pas sur les bords de l’Erdre.

Jean-Alain, votre départ de Grèce est-il aujourd’hui officiel ?

Oui, c’est résilié depuis hier. La situation financière du Pana a entrainé une politique de réduction des coûts. Le club voulait partir sur un nouveau cycle, avec des jeunes, des salaires inférieurs à celui que j’avais. D’un accord commun, on a rompu pour permettre à l’un et à l’autre de partir sur un nouveau projet.

Donc vous avez toujours des projets dans le football ?

Oui, bien sûr, je suis frais, j’ai mon poids de 18 ans, et puis surtout, j’ai encore l’envie de jouer. C’est surtout ça qui compte quand on a 15 années pro derrière soi. J’espère pouvoir revenir en France, mais ça peut aussi continuer à l’étranger. Il me reste 2,3 ans de haut niveau. C’est important dans ces années-là de privilégier l’aspect familial mais aussi de préparer l’après-football.

On a parlé de vous à Nantes, notamment. Est-ce un défi qui peut vous intéresser ?

A ce jour, je n’ai pas de contacts avec le FC Nantes. Peut-être sont-ils intéressés. Je ne voulais discuter avec personne pour des raisons éthiques avant la fin de mon contrat. Mais c’est un challenge intéressant, c’est une équipe mythique. Même s’ils n’ont pas été au top ces dernières années, c’est un club qui fait partie du patrimoine français.

Dans l’hypothèse d’un retour en France, ça sera forcément en L1 ou pourrait-on, par exemple, vous voir revenir à Auxerre ?

Non, non, ça se fera forcément en L1. J’ai encore le niveau pour jouer à ce stade, et même pour jouer la Ligue des champions.

Êtes-vous prêt à faire sacrifices financiers pour rejouer en France ?

Oui, mon retour n’est pas conditionné à ça. Ce sera surtout une question sportive, familiale, et pour préparer l’après-foot.

Nice ou Lyon peuvent-ils aussi vous intéresser ?

Oui, évidemment. J’ai déjà travaillé avec Claude Puel, on se connait, mais je ne sais pas s’il a besoin de moi à Nice. Lyon a besoin d’expérience pour encadrer ses jeunes pousses, je pourrais être utile là-bas. Je pense avoir à un profil qui pourrait intéresser beaucoup d’équipes : j’ai de l’expérience et je ne pose pas de soucis au sein d’un groupe. Mais en France, on a un problème avec les joueurs qui dépassent la barre des 30 ans…

A lire aussi :

Boumsong : « Encore 2,3 ans de haut niveau »

Boumsong laissé libre

Mercato : les rumeurs étrangères du 20 juin