RMC Sport

Bayern: en fait, Kovac n’est pas vraiment viré

Niko Kovac s’est retiré de son poste d’entraîneur mais est officiellement toujours sous contrat avec le Bayern Munich. Une situation quelque peu particulière décryptée par Polo Breitner dans l’After Foot, sur RMC.

Mercredi, pour la réception de l’Olympiakos en Ligue des champions (18h55 sur RMC Sport), c’est bien Hans Flick qui va prendre place sur le banc bavarois. L’ancien adjoint de Niko Kovac assurera en effet l’intérim, trois jours après l’annonce du départ de Niko Kovac à la suite de la gifle reçue à Francfort (5-1). Mais, officiellement, le Croate est pourtant toujours l’entraîneur du Bayern.

Kovac est toujours dans les locaux du club

Lundi soir, dans l’After Foot sur RMC, Polo Breitner, spécialiste du foot allemand, est revenu sur la situation contractuelle, quelque peu particulière, de l’ancien milieu de terrain international: "Ils (les dirigeants du Bayern Munich) ne l'ont pas viré. Niko Kovac a proposé son retrait. C’est-à-dire qu’il n’est plus officiellement l’entraîneur du Bayern mais qu’il est toujours payé !"

D’après Polo Breitner, tant que les modalités de séparation entre les deux parties n’ont pas été arrêtées, Kovac est toujours un employé du club. "Dimanche après-midi, il a proposé aux dirigeants de se retirer de son poste d’entraîneur, proposition qui a été acceptée (…) Mais Kovac est toujours dans les locaux du club est est encore à la disposition du Bayern Munich."

Cas similaire pour Lucien Favre

Lucien Favre, au moment de son départ du Borussia Monchengladbach, avait vécu une situation similaire. Selon notre consultant, l’actuel entraîneur de Dortmund avait momentanément été empêché de chercher un nouveau club jusqu’à ce qu’il ne soit plus contractuellement lié au club. Mais même si le départ de Kovac n’est pas encore officiellement entériné, la trêve internationale devrait être l’occasion pour les dirigeants du Bayern de clarifier les choses.

F.Ga avec l'After Foot