RMC Sport

Bayern: l'idée révolutionnaire de Nagelsmann, qui veut une oreillette pour les joueurs comme en NFL

Après une discussion avec Andy Reid, coach de l’équipe de NFL des Kansas City Chiefs, l’entraîneur du Bayern Munich Julian Nagelsmann a regretté que le football ne s’inspire pas davantage du foot américain, plus avancé sur le plan technologique selon lui. Il aime notamment l’idée de pouvoir communiquer avec un joueur via une oreillette.

Et si les entraîneurs ne donnaient plus leurs consignes sur le bord de la ligne de touche? L’entraîneur du Bayern Munich Julian Nagelsmann, lui, ne serait pas contre le fait de rester sur son banc. Mais comment communiquer avec ses joueurs alors? L’ex-coach du RB Leipzig a la solution. Elle vient des Etats-Unis et plus précisément de NFL, la league de foot US.

Le coach bavarois a récemment eu une discussion avec avec Andy Reid, son homologue des Kansas City Chiefs, vainqueur du Super Bowl en 2020. Les deux techniciens ont parlé de leurs sports respectifs. Pour Nagelsmann, le football devrait davantage s'inspirer du foot américain.

"Le football reste encore traditionnel, a confié le coach allemand à TZ avant de regretter le manque d’innovation depuis 30 ans. Le foot américain est incroyablement avancé d’un point de vue technologique en terme communication avec les joueurs."

"On a absolument besoin"

Nagelsman précise: "Le quater back peut écouter son entraîneur sur le terrain." Le coach ne serait pas contre le fait de pouvoir équiper un joueur, pourquoi pas son capitaine Manuel Neuer, d'une oreillette afin de pouvoir lui transmettre ses consignes pendant le match. "C’est quelque chose dont on a absolument besoin, assure-t-il. Idéalement avec un micro afin que le joueur puisse aussi communiquer avec les entraîneurs."

Et Naglesmann d’appuyer: "Un stade est extrêmement bruyant, il n’y a pas de temps mort, seulement la mi-temps pour parler de tactique avec les joueurs." Si le règlement interdit aux joueurs d’être équipés d’oreillettes, Nagelsmann veut faire bouger les lignes : "Il faut dire qu’on le veut ! On veut équiper nos maillots pour que les joueurs et les entraîneurs puissent communiquer." L'idée est lancée.

ABr