RMC Sport

Bayern Munich : les bons conseils de Joachim Löw à Mario Götze

Le sélectionneur allemand Joachim Löw (à gauche) avec Mario Götze

Le sélectionneur allemand Joachim Löw (à gauche) avec Mario Götze - AFP

En délicatesse au Bayern Munich, où il a peu joué cette saison entre blessure et choix de Pep Guardiola, Mario Götze pourrait quitter la Bavière. Mais Joachim Löw, le sélectionneur allemand, incite son joueur à discuter avec Carlo Ancelotti, futur entraîneur du Bayern, avant de prendre sa décision.

Le 13 juillet 2014, dans la nuit carioca du Maracana, il est devenu le héros de tout un peuple avec son but décisif contre l’Argentine en finale du Mondial. Moins de deux ans plus tard, le rêve éveillé de Mario Götze vire au cauchemar. Pas dans les petits papiers de Pep Guardiola et longtemps privé de terrain par une blessure, l’international allemand manque de temps de jeu avec le Bayern Munich, où il affiche seulement huit apparitions (cinq fois titulaire) et un but cette saison en Bundesliga. Insuffisant pour un joueur de 23 ans au potentiel énorme.

De quoi alimenter les rumeurs de l’intérêt appuyé d’un certain Jürgen Klopp, son ancien coach au Borussia Dortmund, qui souhaiterait convaincre Götze de le rejoindre à Liverpool cet été. Mais selon Joachim Löw, rien ne presse. Avec la perspective du départ de Guardiola (pour Manchester City) et de l’arrivée de Carlo Ancelotti sur le banc bavarois, le sélectionneur de la Mannschaft incite son joueur – qui ne sera pas titularisé ce samedi contre l’Angleterre mais jouera mardi à Munich contre l’Italie – à ne pas prendre de décision précipitée, mais plutôt à avoir une conversation avec l’ancien coach du Real Madrid et du PSG.

« La première chose qu’il devrait faire ? Parler au nouveau coach »

« J’ai discuté avec Mario de sa situation au Bayern Munich, a raconté Löw en conférence de presse. On a eu une super conversation à ce sujet. Il va y avoir un nouvel entraîneur au Bayern et la première chose qu’il devrait faire avant de choisir son avenir, c’est de parler à ce nouveau coach. C’est ce que je lui ai conseillé. » Reste à savoir si Götze va écouter son sélectionneur.