RMC Sport

Bundesliga: le Bayern concède sa première défaite... de l'année

Après 32 matchs sans défaite, et même 23 victoires de suite, le Bayern a concédé ce dimanche son premier revers depuis décembre 2019, en étant largement dominé à Hoffenheim en Bundesliga (4-1).

Depuis le 9 décembre 2019, il avait terminé 32 matchs, marqué 108 buts, et remporté quatre trophées, sans concéder la moindre défaite. Mais toutes les séries ont une fin. Même les plus belles... Neuf jours après avoir écrasé Schalke pour sa rentrée en Bundesliga (8-0), trois jours après s'être adjugé la Supercoupe d'Europe face à Séville (2-1), le Bayern Munich a concédé ce dimanche sa première défaite en près de dix mois, s'effondrant à la surprise générale sur le terrain d'Hoffenheim.

Car en plus d'avoir perdu, un événement en soi après 23 succès de suite, les hommes d'Hansi Flick ont été largement dominés à la PreZero Arena (4-1), encaissant quatre buts pour la première fois depuis novembre 2019. Autrement dit, une éternité.

Match compliqué pour Pavard

Il faut dire que les jambes bavaroises ont semblé lourdes dans cette rencontre. Et il faut préciser aussi que l'entraîneur du récent vainqueur de la Ligue des champions avait laissé plusieurs cadres sur le banc au coup d'envoi, notamment Robert Lewandowski et Leon Goretzka. Mais l'addition finale reste assez logique, Hoffenheim ayant terminé la rencontre avec huit tirs cadrés contre trois pour le Bayern.

Après l'ouverture du score de la tête de Bicakcic sur corner (1-0, 16e), Dabbur a profité d'une erreur de Pavard (en difficulté jusqu'à son remplacement à l'heure de jeu) pour doubler la mise (2-0, 26e). Et si Kimmich a réduit le score (2-1, 35e), Kramaric a de nouveau creusé l'écart (3-1, 77e) avant de définitivement plier l'affaire sur un penalty consécutif à une faute de Neuer (4-1, 90e+2).

A noter que le "Rekordmeister" s'est incliné contre une équipe coachée par un certain Sebastian Hoeness, neveu de Uli Hoeness, dirigeant historique et toujours président d'honneur du Bayern. Sebastian Hoeness qui était, la saison dernière encore, entraîneur de la réserve munichoise...

CC