RMC Sport

Bundesliga: les solutions pour que les supporters se fassent entendre dans les stades

Malgré les incertitudes liées à l'épidémie de coronavirus, la Bundesliga pourrait reprendre dès le 9 mai prochain, avec des tribunes vides. Des supporters ont déjà trouvé des idées pour concilier huis clos et ambiance.

A l'arrêt depuis plus d'un mois en raison de l'épidémie de coronavirus, comme les autres championnats européens, la Bundesliga pourrait reprendre dès le 9 mai. Une date jugée envisageable par deux des principaux dirigeants des Länder allemands, les conservateurs Armin Laschet et Markus Söder. La Ligue de football allemande a de son côté rédigé un document pour encadrer les conditions d'un retour sur les terrains. Selon le magazine Der Spiegel, la principale recommandation serait d'organiser la fin de saison à huis clos avec un maximum de 300 personnes impliquées par match.

>> Le sport face au coronavirus: les infos en direct

Mais alors comment maintenir le lien avec les supporters dans ces conditions si toutes les prochaines rencontres se déroulent sans spectateurs dans les gradins? Les supporters du Borussia Mönchengladbach, dont l'équipe occupe la quatrième place du classement après 25 journées, à un point du podium, ont trouvé une solution pour le moins originale. Comme l'explique son responsable dans les colonnes de L'Equipe, le fan-club "Fan Projekt M'Gladbach" compte remplir les tribunes du Borussia-Park avec des mannequins représentant des supporters. En dix jours, près de 6.500 figures en carton ont été commandées par des abonnés.

Encourager les joueurs... via une application

"Ces figures en carton sont à la fois le signe de notre attachement à notre club et notre volonté de rester proches de notre équipe", souligne auprès de L'Equipe Thomas Ludwig, qui s'occupe de ce fan-club. Une société a par ailleurs développé une application, "MeinApplaus" ("mon applaudissement"), pour inviter les fans à se faire entendre dans les stades... depuis leur canapé. Le principe: appuyer sur des boutons pour applaudir, siffler, encourager les joueurs ou chanter. Plus les fans seront nombreux à utiliser cette application, plus leurs encouragements se feront entendre via des hauts-parleurs installés dans les enceintes des clubs ayant noué un partenariat avec l'application.

A condition, évidemment, que les instances dirigeantes valident une telle idée. "Mon but est de permettre aux gens de communiquer directement leurs sentiments, de rendre les émotions visibles, audibles et mesurables", a expliqué au quotidien Bild, Viktor Mraz, à l'origine du projet. En Allemagne, où l'épidémie de coronavirus a fait plus de 4.400 morts depuis son apparition en Chine en décembre, les grands rassemblements populaires sont interdits au moins jusqu'au 31 août.

RR