RMC Sport

Bundesliga: pourquoi le Bayern va faire (enfin) broder une 5e étoile sur son maillot

Le Bayern a validé samedi le 31e titre de champion d'Allemagne de son histoire, grâce à la défaite de Leipzig à Dortmund (3-2). Le club munichois va faire (enfin) broder une cinquième étoile sur son maillot. Car en Bundesliga, la règle est précise.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains clubs arboraient des étoiles sur leur maillot, comme le font les sélections championnes du monde? Le titre de champion d'Allemagne du Bayern est alors l'occasion de se pencher sur cette règle. Grâce à la défaite de Leipzig à Dortmund samedi (3-2), le club munichois remporte le championnat pour la 31e fois de son histoire. Il va, pour l'occasion, faire broder une cinquième étoile.

31 titres, pas un chiffre rond mais qui valide une étoile de plus? En Bundesliga, la règle est établie depuis 2004 par la Ligue allemande concernant ce petit plus sur la tunique des clubs: une étoile pour trois titres de champions, deux étoiles pour cinq trophées, trois étoiles pour dix sacres, quatre pour 20. La cinquième valide 30 titres de champion.

La date de création de la Bundesliga

Les Bavarois étaient pourtant 30 fois sacrés depuis la saison dernière. Le titre de cette saison est le 31e de l'histoire du Bayern certes... mais le 30e depuis la création officielle de la Bundesliga, en 1964. Le premier titre, datant de 1932, ne compte donc pas dans la course aux étoiles.

Pour faire un petit point sur les autres championnats, sachez qu'en France, il n'y a pas de règle précise. Saint-Etienne a une étoile sur son maillot pour ses dix titres de champion, quand l'OM en a une pour son sacre en Ligue des champions. Pas de règle non plus en Angleterre, où les éventuelles étoiles des badges ont une simple valeur décorative ou sont brodées à l'initiative des clubs, qui peuvent décider ou non de marquer le coup.

Le cas de la Juve

En Italie en revanche, c'est comme en Allemagne: une étoile pour dix titres. La Juventus est d'ailleurs la pionnière du système d'étoile sur le maillot d'un club: c'était pour célébrer son dixième sacre en 1958. Pour l'anecdote, entre 2012 et 2014, les Turinois jouaient avec un maillot sans étoile mais l'inscription "30 sur le terrain", en référence aux deux Scudetti de 2005 et 2006 enlevés pour un scandale de matchs truqués qui avait valu au club d'être relégué en Serie B. La troisième étoile officielle est arrivée en 2014.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport