RMC Sport

Bundesliga: le Bayern fête son titre en écrasant Gladbach, Lewandowski en feu

Avec notamment un triplé de Robert Lewandowski, tout proche de battre le mythique record de Gerd Müller, le Bayern Munich n'a fait qu'une bouchée du Borussia Mönchengladbach (6-0), ce samedi, pour fêter son titre de champion d'Allemagne.

Même champion, le Bayern Munich n’est pas du genre à se relâcher. Sacré pour la neuvième fois consécutive avant même de jouer, grâce à la victoire de Dortmund sur Leipzig (3-2) ce samedi après-midi, le "Rekordmeister" a fêté son titre en écrasant le Borussia Mönchengladbach (6-0), à l'occasion de la 32e journée du championnat allemand.

Avec un Robert Lewandowski en feu. Comme d'habitude. Car le Polonais a encore un objectif avant de filer en vacances : faire tomber le record absolu de 40 buts en une saison de Bundesliga, établi en 1971-72 par la légende Gerd Müller, sous le même maillot du Bayern. Fort de son triplé réussi à l’Allianz Arena, il en est maintenant à 39 réalisations en 27 matchs disputés. Il lui reste deux rencontres pour réussir sa mission.

Lewandowski intenable, Kouassi voit rouge en 5 minutes

D'abord un déplacement à Fribourg, puis la réception d'Augsburg. Deux adversaires a priori à sa portée. Deux matchs pour écrire un peu plus l'histoire de son sport. Buteur une première fois sur un service de David Alaba (2e), Lewandowski s'est ensuite envolé dans les airs pour marquer d'une sublime volée acrobatique du pied droit (34e). Avant d'ajuster une troisième fois Yann Sommer, cette fois sur penalty (66e). Au-delà de son triplé, il faut aussi relever sa passe décisive pour Kingsley Coman (44e). Finalement, il n'y a que sur deux buts que Lewandowski n'est pas impliqué.

Trouvé par l'espoir allemand Jamal Musiala (18 ans), Thomas Müller a lui aussi participé au festival bavarois (23e). Seuls bémols à ce moment-là pour le Bayern : la sortie sur blessure de Leon Goretzka en seconde période et l'exclusion de Tanguy Kouassi.

Lancé à la 70e, l'ancien défenseur central du PSG (18 ans) a été renvoyé aux vestiaires cinq minutes plus tard pour avoir percuté Breel Embolo en position de dernier défenseur. Pas de quoi ralentir le rouleur compresseur munichois, absolument pas inquiété par les partenaires de Marcus Thuram et Alassane Pléa. Au contraire, Leroy Sané a surgi pour inscrire le sixième but de cette rencontre (85e).

RR