RMC Sport

Coronavirus: la Bundesliga sous bulle pour les deux dernières journées

Pour finir la Bundesliga à la date prévue, la ligue allemande a décidé d'instaurer pour les deuxièmes journées des "camps d'entraînement en quarantaine", obligeant les équipes à vivre sous bulle face à la pandémie de coronavirus.

La ligue de football allemande (DFL) a annoncé jeudi l'instauration pour les deux dernières journées de championnat des "camps d'entraînement en quarantaine" qui concerneront tous les clubs de première et deuxième division. Cette décision a été prise pour éviter tout report de match en raison de potentielles infections des équipes au Covid-19 et afin de s'assurer que le championnat se termine bien dans les délais prévus, notamment avant le début de l'Euro (11 juin-11 juillet).

>> Le sport face au coronavirus: les infos en direct

Avant cette mise sous bulle au sein de ces "camps d'entraînement", les joueurs et les entraîneurs devront d'abord respecter une "quasi-quarantaine" à partir du 3 mai, ce qui, selon la DFL, servira à "réduire les contacts et à minimiser davantage le risque d'infection". Durant cette période, les personnes concernées devront rester "exclusivement dans l'environnement domestique ou sur le terrain d'entraînement ou dans le stade", prévient la ligue. Les joueurs ne pourront donc que vivre chez eux ou aller au stade pour s'entraîner ou jouer.

Dans les enceintes du club ou à l'hôtel

Ensuite, à partir du 12 mai et pour au moins 10 jours, les 36 clubs professionnels devront isoler tout leur staff au sein d'une bulle dont les sorties seront limitées au maximum jusqu'à la fin des deux dernières journées. La Bundesliga est censée se terminer le dimanche 22 mai. Concrètement, ils logeront soit au sein des enceintes sportives du club soit dans un hôtel voisin, un peu comme s'il s'agissait d'une longue période où l'équipe joue à l'extérieur.

Cette mesure drastique avait un temps été envisagée par la ligue allemande pour éviter tout éventuel report de rencontres si une ou plusieurs équipes venaient à être infectées alors que le calendrier est déjà très serré. Devant le refus de nombreux clubs, la DFL avait remisé son projet.

Mais celui-ci est revenu d'actualité après que le Hertha Berlin est devenu jeudi dernier le premier club de Bundesliga totalement placé en quarantaine après l'apparition de plusieurs cas positifs au sein de l'effectif. Isolée pendant 14 jours au total, l'équipe qui lutte pour le maintien (16e et barragiste) a déjà dû reporter deux rencontres. Plusieurs clubs de deuxième division sont aussi actuellement soumis à un isolement complet.

GL (avec l'AFP)