RMC Sport

Dortmund: deux joueurs ont aussi affiché leur colère au moment de sortir

Samedi, avant que Kylian Mbappé n’affiche ouvertement son mécontentement après sa sortie face à Montpellier, deux joueurs du Borussia Dortmund, Marco Reus et Achraf Hakimi, n’ont pas caché, eux aussi, leurs états d’âme au moment de leur remplacement par Lucien Favre face à l’Union Berlin (5-0). A 15 jours du 8e de finale de Ligue des champions, le club de la Ruhr doit également gérer les ego de ses joueurs.

Les images sont passées un peu inaperçues. La tornade Haaland est passée par là. Contre l’Union Berlin, le Borussia Dortmund et son phénomène norvégien, auteur de ses 6e et 7e buts en seulement trois apparitions en Bundesliga, ont assuré le show (victoire 5-0). Cela n’a pas empêché Achraf Hakimi et Marco Reus, remplacés après l’heure de jeu, de manifester ouvertement leur frustration en sortant du terrain. Comme Kylian Mbappé, quelques minutes plus tard, contre Montpellier...

La colère d'Hakimi et Reus

Furieux d'être sorti, l’arrière droit marocain prêté par le Real Madrid a shooté dans une bouteille d’eau. Sept minutes plus tard, c’est au tour du capitaine du Borussia d’exprimer sa colère en jetant son brassard sur la pelouse. Deux caprices qui rappellent évidement l’échange tendu (et mains sur la bouche) entre Mbappé et Tuchel. Après la rencontre face Montpellier, l’Allemand avait fermement recadré son attaquant ("Quelqu'un doit décider qui sort, qui rentre, et c'est moi").

Zorc: "Pas une mauvaise chose si les joueurs sont en colère"

Au Borussia, prochain adversaire du Paris Saint-Germain en 8e de finale de Ligue des champions (18 février, sur RMC Sport), on a préféré protéger les deux joueurs. Du moins face au micro. "Ce n’est pas une mauvaise chose si les joueurs sont en colère ou peu enthousiaste", a déclaré le directeur sportif Michael Zorc à Kicker avant de prévenir: "Mais ça ne doit pas se reproduire chaque semaine." Du côté de Sebastian Kehl, on dédramatise aussi ces deux faits de match: "La concurrence est forte et nous avons banc solide, il faut l’accepter, rappelle le manager du Borussia. Je parlerai encore à Marco."

Du côté des joueurs, et en particulier de l’international allemand, on veut pas faire de vague non plus. "Cela restera entre nous, on en reste là", a déclaré Reus, interrogé sur une discussion avec Lucien Favre après la rencontre. Un entraîneur qui, comme Thomas Tuchel, devra donc gérer aux mieux la montée en pression des ego avant le rendez-vous très attendu le 18 février en Ligue des champions (en direct et en exclusivité sur RMC Sport 1).

>> Pour regarder Dortmund-PSG et toute la Ligue des champions, l'abonnement aux chaînes RMC Sport est par ici

ABr