RMC Sport

Ligue des champions: Dortmund pique sa crise avant le PSG

Battu par le Werder Brême en Coupe d’Allemagne puis par le Bayer Leverkusen samedi en Bundesliga, le Borussia Dortmund a encaissé sept buts en deux rencontres. Au BVB, cette mauvaise passe et les soucis défensifs inquiètent alors que se profile le 8e de finale de Ligue des champions face au PSG le 18 février (en direct sur RMC Sport).

Le Borussia Dortmund dans le dur. Invaincu depuis le début de l’année, le club allemand vient de subir deux revers en quatre jours. Eliminés de la Coupe d’Allemagne par le Werder Brême (3-2), les joueurs de Lucien Favre ont à nouveau chuté samedi, en Bundesliga, sur la pelouse du Bayer Leverkusen (4-3). Un match au scenario dingue que les Jaune et Noir ont perdu en fin de rencontre. Sept buts encaissés, Reus out, peut-être aussi Brandt, l’addition est lourde, très lourde pour le BVB qui ne prépare pas son 8e de finale de Ligue des champions face au PSG (18 février, sur RMC Sport) de la meilleure des façons.

"Quand on fait les choses bêtement..."

A chaud, Lucien Favre n’a pas souhaité s’éterniser sur la défaite concédée face au Bayer. "Je dois revoir le match pour voir nos erreurs", a déclaré l’ancien coach de Nice. Pas grave, d’autres personnes, placées plus haut que le technicien, avaient des choses à dire. Sebastian Kehl, directeur du département des joueurs au BVB: "On a encore encaissé trop de buts. Quand on en prend autant et qu’on fait les choses bêtement, on ne peut pas gagner. On a été trop passifs. On doit défendre ensemble. Et cela ne concerne pas seulement les joueurs défensifs. On a encore commis des erreurs."

Pour Can, l'équipe doit "être plus sale"

La faillite de l’équipe en fin de rencontre ne passe pas non plus pour Michael Zorc. "Ca fait mal, souffle le directeur sportif au micro de Sky. C'est très décevant parce que jusqu'à la 80e minute de jeu, on avait fait un bon match. Mais on encaisse trop de buts, et par conséquent, on ne se met pas dans les meilleures situations. Et on se retrouve avec ces problèmes."

Pour sa première apparition avec le Borussia depuis son transfert au mercato d’hiver, l’ancien joueur de la Juventus Emre Can a marqué un joli but et apporté sa grinta. Mais il n’a pu effacer toutes les lacunes de son équipe. "On prend des buts trop facilement, regrette le champion du monde 2014. Je ne suis ici que depuis une semaine. L’équipe a vraiment beaucoup de potentiel, je crois en elle mais elle doit apprendre une chose: à être plus 'sale', à faire parfois des fautes." Et Can de poursuivre: "On doit défendre tous ensemble. Avoir plus de cohésion sur le plan défensif. Je ne parle pas seulement du gardien et des défenseurs mais de tout le monde." Avec trois points de retard sur le Bayern (et un match en plus), le Borussia, 3e de Bundesliga, devra impérativement réagir vendredi, à domicile, face à l’Eintracht Francfort. Un ultime rendez-vous avant la visite de Neymar et de ses partenaires parisiens. 

>> Dortmund-PSG, c'est exclusivement sur RMC Sport1, l'abonnement est par ici

ABr