RMC Sport

CAN 2021: une performance historique pour les Comores

Eliminés début septembre au tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, les Comores ont démarré leur campagne pour la CAN 2021 par une victoire historique au Togo (0-1).

Une victoire historique

Premier match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2021 et première victoire au Togo (0-1) pour les Comores. En s’imposant à Lomé jeudi, les hommes d’Amir Abdou se sont offert un résultat historique. Non seulement ce score leur permet de prendre la tête du groupe G des qualifications, mais c’est également la première fois de son histoire que la sélection comorienne remporte un match officiel à l’extérieur.

Depuis que le sélectionneur franco-comorien Amir Abdou a pris la tête de l’équipe en 2014, les Comores ont changé de visage. Un projet qui a permis à Abdou de rapatrier plusieurs binationaux au sein de l’équipe. Cette stratégie a l’effet escompté puisque les Coelacanthes tiennent en échec des gros du continent africain: Ghana en 2015 (0-0), Cameroun (1-1) et Maroc (2-2) en 2018. Des faits d’armes qui ont permis aux Comores de connaître un coup de projecteur.

Ali Ahamada dans les buts

L’effectif des Comores est hétérogène, tantôt composé de joueurs pros, ainsi que de joueurs évoluant aux échelons inférieurs. Ainsi, l’attaquant El Fardou Ben Nabouhane (30 ans) évolue à l’Etoile rouge de Belgrade, en Serbie. Ses performances sont bonnes puisqu’il a déjà fait trembler six fois les filets en huit matches de championnat.

Les Comores peuvent également s’appuyer sur Faïz Selemani (25 ans), ailier jouant au KV Courtrai, en première division belge. L’international a d’ailleurs endossé le maillot de sauveur de la nation en inscrivant l’unique but à Lomé contre les Eperviers (50e). Côté offensif, Saïd Bakari (25 ans) est également professionnel, étant sous contrat avec le RKC Waalwijk, en Eredivisie.

Au milieu, les Coelacanthes disposent de l’expérience de Youssouf M’Changama (29 ans), sous contrat avec l’En Avant de Guingamp (L2). Aux côtés de M’Changama, Fouad Bachirou (29 ans) a verrouillé l’entrejeu contre les Togolais. Un autre joueur d’expérience, qui dispute des matchs de Ligue Europa avec son club de Malmö (D1 suédoise). La figure la plus connue de cette équipe est l’ancien gardien toulousain Ali Ahamada (Kongsvinger IL, D2 norvégienne). Les Comores recevront l’Egypte le 18 novembre. L’occasion pour les Coelacanthes de graver un nouvel exploit dans le marbre.

BB