RMC Sport

Cette grand-mère « morte » qui plaide la cause d’Ireland

Stephen Ireland

Stephen Ireland - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après avoir inventé (à tort) la mort de ses deux grands-mères en 2007 pour quitter la sélection irlandaise, Stephen Ireland a obtenu le soutien d’une de ses deux mamies, qui a plaidé sa cause pour son retour en équipe nationale.

Il existe des excuses qu’il est quand même difficile d’avancer pour justifier une absence. Stephen Ireland (27 ans), lui, avait fait preuve d’un culot monstre et (très) déplacé pour quitter l’équipe nationale irlandaise un soir de 2007, avant un match de qualification pour l’Euro 2008 en République tchèque. Peu motivé par les mises au vert et les rassemblements collectifs, le milieu de terrain avait expliqué que sa grand-mère maternelle était décédée et qu’il devait se rendre auprès des siens pour célébrer sa mémoire. Problème : cette dernière était toujours en vie…

Mais comme l’ancien joueur de Manchester City est plein de ressources, il avait confessé s’être trompé et qu’il s’agissait en fait de sa grand-mère paternelle. Nouveau problème : son autre mamie était également bien vivante. Ireland avait alors abattu son dernier atout en arguant que sa femme avait fait une fausse-couche. Fatigué de tous ses mensonges, il avait finalement pris sa retraite internationale à seulement… 21 ans, en expliquant ne pas avoir « le bon esprit » pour apporter « une contribution positive » à sa sélection.

Keane ouvre la porte

Mais sept ans après l’affaire baptisée le « grannygate », l’une des mamies a croisé la route de Roy Keane, co-sélectionneur irlandais avec Martin O’Neill, à l’aéroport de Cork et en a profité pour lui demander de retenir de nouveau son petits-fils, qui évolue désormais à Stoke en Premier League. « J’ai parlé avec sa grand-mère et elle m’a demandé de rappeler son petit-fils, explique l’ancien milieu de terrain de Manchester United. Je ne pouvais pas lui mentir alors, je lui ai dit qu’il avait une chance s’il jouait bien. Je pense que Martin a eu une conversation avec lui pour lui expliquer tout ce qu’il doit faire. Nous connaissons tous le talent de Stephen et Martin le suit de près. Nous ne voulons fermer la porte à personne. » Comme ses grands-mères, les espoirs de sélection ressuscitent pour Ireland.

A lire aussi :

>>> EN IMAGES : pourquoi Southampton est l’équipe la plus "hype" d’Angleterre

>>> EN IMAGES : comme Totti, leur numéro de maillot a été retiré

>>> EN IMAGES : un record pour le PSG ?

La rédaction