RMC Sport

Champions du monde en 1998, ils jouent encore

-

- - -

Il reste cinq des 22 joueurs de l'équipe d'Aimé Jacquet, titrée le 12 juillet 1998, à être encore en activité au plus haut niveau. Au moins trois d'entre eux devraient disputer l'Euro 2008.

Thierry Henry, attaquant du FC Barcelone
(30 ans ; 98 sélections ; 44 buts)
Après la Coupe du Monde 98, Thierry Henry quitte l'AS Monaco et tente l'aventure italienne en signant à la Juventus de Turin en janvier 1999. L'expérience tourne court puisque Titi rejoint huit mois plus tard Arsenal, un club où il restera huit saisons. Après notamment deux titres de champion d'Angleterre, un titre de meilleur buteur de tous les temps des Gunners (devant les 185 réalisations de Ian Wright), et une finale de Ligue des Champions perdue contre le FC Barcelone, Henry décide en juin 2007 de quitter le club de son mentor, Arsène Wenger, pour... le Barça.
Meilleur buteur de l'équipe de France devant Michel Platini, avec 44 buts, Henry peine pourtant à s'imposer en Espagne. Souffrant de problèmes physiques et personnels, le numéro 12 des Bleus n'aborde donc pas l'Euro 2008 dans les meilleures conditions. Il demeure malgré tout l'un des leaders de l'équipe de France.

Lilian Thuram, défenseur du FC Barcelone
(36 ans ; 138 sélections ; 2 buts)
Auteur de deux buts d'extraterrestre en demi-finale de la Coupe du Monde 98 contre la Croatie (ses deux seuls en équipe de France), Lilian Thuram est par la suite resté dans son club de Parme. En 2001, le défenseur guadeloupéen change de club mais reste en Italie : il signe à la Juve. Une équipe qu'il quitte finalement en 2006 après la relégation du club turinois en Serie B, suite à l'affaire des matchs truqués du Calcio. Thuram s'engage alors avec le FC Barcelone où il est souvent remplaçant. L'Euro 2008 pourrait être sa dernière compétition internationale.
Une fois à la retraite sportive, Thuram a déclaré vouloir jouer pour l'équipe de football de Guadeloupe. Membre du Haut Conseil à l'Intégration, on l'imagine aussi bien s'engager en politique pour défendre ses convictions.

Patrick Vieira, milieu de l'Inter Milan
(31 ans ; 105 sélections ; 6 buts)
Entré en jeu suite à l'expulsion de Marcel Desailly en finale de la Coupe du Monde 98, Patrick Vieira est par la suite resté à Arsenal où il évoluait depuis deux saisons. Sept ans plus tard, en 2005, le milieu défensif s'engage en faveur de la Juventus de Turin, qu'il quittera comme bon nombre de joueurs après la relégation de celle-ci en Serie B. Depuis 2006, le capitaine de l'équipe de France joue à l'Inter Milan, mais il a souvent été blessé depuis le début de la saison.

David Trezeguet, attaquant de la Juventus de Turin
(30 ans ; 71 sélections ; 34 buts)
Champion du monde à 20 ans, David Trezeguet sera à jamais le buteur en or de la finale de l'Euro 2000 contre l'Italie. C'est d'ailleurs suite à ce coup d'éclat qu'il quitte le championnat de France et l'AS Monaco, pour rejoindre le Calcio en signant à la Juventus de Turin. L'attaquant franco-argentin y évolue toujours aujourd'hui. Trezegol est d'ailleurs resté fidèle à la Vieille Dame suite au scandale des matchs truqués, et a contribué à la remontée du club en Serie A en 2007. Sous contrat avec la Juve jusqu'en 2011, son avenir en Bleu est néanmoins incertain. Rappelé le 24 mars dernier pour pallier le forfait de Karim Benzema, Trezegol pourrait en effet être absent de la liste des 23 de Raymond Domenech pour l'Euro 2008.

Robert Pires, milieu de Villareal
(34 ans ; 79 sélections ; 14 buts)
Après la Coupe du Monde 98, Robert Pires enchaîne sur une excellente saison à l'OM, conclue par une 2ème place au championnat et une finale de Coupe de l'UEFA. Au terme d'une seconde saison plus délicate, Pires signe à Arsenal où il restera six saisons. Depuis 2006, le milieu de terrain joue en Espagne à Villareal. Il a récemment signé une prolongation de contrat d'un an qui le lie au club jusqu'en juin 2009. En équipe de France, Pires n'a plus été sélectionné depuis l'automne 2004, et il ne le sera pas pour l'Euro 2008.

Haï-Dang LE HUYNH