RMC Sport

Coach Courbis : "Un projet collectif dans le replacement"

Erick Mombaerts, sélectionneur de l'équipe de France espoirs et auteur d'une brillante campagne de qualification pour l'euro des espoirs, était l'invité de Coach Courbis ce mercredi. La solidité défensive de son équipe (0 but encaissé en cinq matchs) a été loué par le Coach.

"Souvent dans la façon de s’exprimer, on parle de solidité défensive. Mais au lieu de parler de solidité défensive de toute une équipe, on parle uniquement de la défense. Or si l’équipe d’Erick n’a pas encaissé de but, ce n’est pas uniquement parce qu’il y a un bon gardien et quatre bons défenseurs. C’est tout simplement parce qu’il y a un projet collectif dans le replacement. Exemple le Barça qu’on loue trop souvent pour son côté offensif alors que c’est un exemple même de ce qu’il faut faire pour récupérer le ballon. Pour être juste dans les termes, je préfère donc qu’on parle de solidité défensive et de qualité offensive. De la même façon que pour moi, les premiers attaquants, ce sont les défenseurs qui relancent au mieux pour, déjà, poser des problèmes à l'adversaire. Nous avons eu l’habitude, malheureusement, peut-être faute de joueurs ou faute d’idées de ceux qui les choisissent, des équipes nationales avec une charnière centrale qui comprend deux stoppeurs et deux milieu défensifs qui n’ont pas les qualités techniques que requiert l’évolution du football à ce poste. Ce qui fait que nous avons en plein cœur de notre équipe, dans les premières relances, quatre profils de stoppeurs… Et après on est surpris que les dernières passes se font mal. Mais c'est parce que l'on est déjà mauvais dans les premières. Raphaël Varane (NDLR : défenseur central du Real Madrid qui évolue en espoir), qui est pour le moi le complément idéal de Mamadou Sakho, j'espère que dans le projet d'Erick, il s'intègre un peu au milieu justement pour apporter ce surnombre que nous ne voyons plus ces dernières années. Et cette façon de voir les choses, je ne l’entends pas assez souvent à mon goût."