RMC Sport

Comment l’Argentine va rendre hommage à Maradona, qui aurait eu 61 ans samedi

Moins d’un an après la mort de Diego Maradona le 25 novembre 2020, l’Argentine s’apprête à rendre de vibrants hommages à l’idole qui aurait fêté ses 61 ans ce samedi.

Le 30 octobre n’est jamais un jour comme les autres pour le peuple argentin. Mais ce samedi, il a une résonnance toute particulière. C’est le premier sans Diego. Diego Maradona ne fêtera pas son 61eme anniversaire. Le "Pibe de oro" est mort d’un arrêt cardiaque il y a bientôt un an, le 25 novembre 2020. Si l’Argentine avait dû composer avec des restrictions sanitaires pour rendre hommage à son idole disparue, elle entend profiter du retour du public dans les stades pour célébrer comme il se doit la mémoire de son idole.

Une minute d'applaudissements sur tous les stades

La Ligue de football a décidé de rendre de nombreux hommages à l’ancien Napolitain à l’occasion de la 19e journée de championnat ce week-end. A la 10e minute de chaque rencontre, une minute d’applaudissements sera observée au son de "La Mano de Dios" de Rodrigo. Au même moment, une photo de Diego Maradona apparaîtra sur les écrans géants avec comme seule inscription: "Diego Maradona, 1960 - ∞".

La Fédération argentine (AFA) participe aussi à l’évènement. Elle a distribué des brassards "ciel et bleu" aux couleurs de l’Argentine aux capitaines et des t-shirts à l’effigie de Diego Maradona à tous les joueurs et aux arbitres pour leur entrée sur le terrain.

Boca Juniors a invité les filles de Maradona

Ces hommages ont déjà débuté avec les deux premières rencontres. D’abord Racing Club, l’équipe de l’ancien Lyonnais Lisandro Lopez contre Defensa y Justicia (1-2). Un match au cours duquel un maillot de l’Argentine floqué du numéro 10 a survolé le terrain porté par un drone. Puis la rencontre entre Argentinos Juniors, le premier club de Diego Maradona, face à Lanus (0-1). Dans le stade rebaptisé au nom du champion du monde 1986, l’émotion était particulièrement forte, notamment à l’issue de la minute d’applaudissements, les spectateurs refusant de s’asseoir et continuant à chanter à la gloire de leur héros ("La Paternal, La Paternal").

D’autres hommages sont prévus. Dimanche à la Bombonera, Boca Juniors, le club où Maradona est devenue une star, a annoncé plusieurs surprises pour la réception de Gimnasia de La Plata, la dernière équipe entraînée par l’Argentin. Ses filles, Dalma et Gianinna, ont été invitées rapporte Olé. Des anciens partenaires du numéro 10 pourraient être aussi présents. Il se murmure que des supporters pourraient entrer sur le terrain avec des perruques rappelant la coiffure de leur idole. Les Newell’s Old Boys où Maradona a joué ente 1993 et 1995 avant de rejoindre Boca marqueront eux aussi le coup face à Independiente. Une œuvre d’art à son effigie sera dévoilée dès samedi soir indique La Capital. D’autres surprises sont annoncées par le club de Rosario, sans parler des manifestations spontanées des fans en marge des matchs. Bref, un week-end riche en émotion.

ABr