RMC Sport

Coronavirus: un international serbe arrêté et enfermé à la maison pour non-respect du confinement

Aleksandar Prijovic

Aleksandar Prijovic - AFP

Aleksandar Prijovic a été condamné à trois mois d'assignation à résidence pour avoir brisé le confinement lié au coronavirus. L'international serbe de 29 ans pourrait même être licencié par son club saoudien, Al-Ittihad.

Après le Madrilène Luka Jovic, un autre joueur serbe s'est fait prendre lors d'une soirée à Belgrade. Au lieu de se confiner chez lui et d'appliquer le couvre-feu en vigueur en Serbie, Aleksandar Prijovic a été arrêté en compagnie de 19 autres personnes dans un hôtel de la capitale serbe.

>> Le sport face au coronavirus, les dernières infos en direct

Si en France, sortir sans son attestation peut valoir une amende salée, l'attaquant de 29 ans a vu la justice le condamner à trois mois d'assignation à résidence. Le joueur en a aussi profité pour présenter ses excuses mais cela n'a pas suffi à lui éviter une sanction.

Adieu le contrat à 18M€?

Impossible donc pour lui de retourner en Arabie Saoudite afin de s'entraîner avec son club d'Al-Ittihad. Plusieurs médias serbes assurent même que cet écart de conduite servirait d'excuses à ses dirigeants pour rompre son contrat.

Arrivé du PAOK Salonique contre dix millions d'euros, Aleksandar Prijovic est supposé toucher près de 18 millions d'euros jusqu'en 2023 mais risque de ne jamais en voir la couleur. L'international serbe au treize sélections aura maintenant le temps de cogiter pendant les trois prochains mois.

Jean-Guy Lebreton