RMC Sport

CAN 2013 - La Zambie, c’est déjà fini

Emmanuel Mayuka

Emmanuel Mayuka - -

Tenante du titre, la Zambie a été élilminée dès les phases de poule de la CAN en concédant un match nul face au Burkina Faso (0-0), mardi à Nelspruit. C’est la première fois depuis 21 ans que le vainqueur sortant n’atteint pas les quarts.

C’est une fin aussi terrible que frustrante. La Zambie a été éliminée de la Coupe d’Afrique des Nations, ce mardi à Nelspruit, en concédant son troisième résultat nul en autant de matches, face au Burkina Faso (0-0). Le tenant du titre quitte donc la compétition en restant invaincu mais en étant incapable de se sortir d’un groupe où le Burkina et le Nigéria, vainqueur de l’Ethiopie (2-0), ont obtenu leur billet pour les quarts de finale. Il suffisait simplement d’une victoire aux hommes d’Hervé Renard pour rejoindre le top 8 africain. Mais une équipe burkinabaise regroupée et un terrain déplorable ont eu raison des « Chipolopolos », première équipe tenante du titre depuis 21 ans à ne pas se qualifier pour les quarts de finale.

Une fin cruelle un an après le sacre inattendu décroché au Gabon et en Guinée équatoriale à l’issue d’une finale remportée face à la Côte d’Ivoire (0-0, 8 tab 7). « C'est mieux de gagner une fois dans la vie que d'aller en quart à chaque fois et ne jamais rien gagner, a relativisé Hervé Renard, le sélectionneur français de la Zambie. Ça n'efface pas l'échec, mais je suis très fier de mes joueurs. Même dans les moments difficiles, il faut faire les bonnes analyses. Tout le monde est triste, mais on a fait le maximum. Les joueurs ont fait un très bon match mais n'ont pas marqué. Ce n'est pas la fin du monde. »

Renard : « Malchanceux d'être champions d'Afrique seulement pour un an »

Plus que face au Burkina (0-0) et face au Nigéria (1-1), c’est contre l’Ethiopie que les Zambiens ont compromis leur avenir dans cette CAN en concédant un score de parité (1-1) alors qu’ils avaient évolué pendant près d’une heure en supériorité numérique. Reste désormais les regrets et l’amertume pour Hervé Renard, qui s’est publiquement lamenté que son équipe ne participe pas à la prochaine Coupe des Confédérations en tant que représentant de l’Afrique en juin prochain.

La Confédération africaine de football, qui a décidé de faire disputer cette CAN un an après la dernière afin d’alléger les calendriers sportifs lors des années pairs, a décidé d’envoyer la vainqueur de l’édition 2013 au Brésil. « Disputer un match de barrage entre les deux vainqueurs de 2012 et 2013, ça ne leur est jamais venu à l'idée une seule seconde, s’est offusqué le Français. Ils ont pris leur décision, et le vainqueur de la CAN 2013 représentera l'Afrique à la Coupe des Confédérations. On est juste malchanceux d'être champions d'Afrique seulement pour un an. »

NC