RMC Sport

CAN 2017: Le Ghana qualifié pour les quarts, l'Egypte y est presque

André Ayew

André Ayew - AFP

Déjà vainqueur de l’Ouganda en ouverture de sa Coupe d’Afrique des Nations, le Ghana s’est qualifié pour les quarts de finale de la compétition en remportant son deuxième match face au Mali à Port-Gentil (1-0), grâce à un but de l’ancien Rennais Gyan Asamoah en début de rencontre. L'Egypte a également pris une option sur les quarts après son succès poussif sur l'Ouganda (1-0).

On connaît le deuxième pays qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Après le Sénégal, c’est le Ghana de Gyan Asamoah qui a validé son billet pour le prochain tour, en s’imposant face au Mali à Port-Gentil (1-0), grâce à un but de l’ancien Rennais de la tête (20e), sur un centre de Jordan Ayew. La sélection ghanéenne, qui avait gagné son premier match de la poule D face à l’Ouganda (1-0), s’assure donc une troisième manche tranquille face à l’Egypte, dans quatre jours.

A lire aussi : CAN 2017 : André Ayew offre la victoire au Ghana

Un record pour Gyan

Le Ghana n’aura même besoin que d’un match nul face aux Pharaons, pour s’assurer la première place du groupe. Un bon point pour Avram Grant, le coach des Black Stars, qui devrait pourtant quitter la direction de sa sélection à l’issue de la CAN. Gyan, de son côté, est rentré un peu plus dans l’histoire de son pays, avec un 49e but en sélection, lui qui a désormais marqué dans les six Coupes d’Afrique des Nations disputées depuis 2008. Du côté du Mali d’Alain Giresse, qui ne compte qu’un point après deux matchs, la confrontation face à l’Ouganda sera évidemment décisive. 

A lire aussi : CAN: le Sénégal valide son billet pour les quarts de finale (avec un bijou de Saivet)

El Saïd soulage les Pharaons... et élimine l'Ouganda

L’Egypte n’a toujours pas convaincu son auditoire dans cette CAN. Mais son succès obtenu à l’arrachée ce samedi aux dépens de l’Ouganda (1-0) lui permet d’être en ballotage favorable pour une qualification pour les quarts de finale. Les hommes d’Hector Cuper ont forcé leur destin en fin de match, grâce à un but d’El Saïd à la 89e minute de la rencontre, éliminant par la même occasion leurs adversaires du soir… avant le choc de mercredi contre le Ghana. Un succès face à des Black Stars d’ores et déjà qualifiés – alors que le Mali, lui, affrontera une équipe d’Ouganda désormais hors-course – permettrait aux Pharaons de s’emparer in extremis de la première place du groupe D.