RMC Sport

CAN 2019: le match catastrophique du gardien du Zimbabwe

Elvis Chipezeze, lors de Zimbabwe-Congo le 30 juin 2019

Elvis Chipezeze, lors de Zimbabwe-Congo le 30 juin 2019 - MOHAMED EL-SHAHED / AFP

Elvis Chipezeze (29 ans), gardien numéro 2 du Zimbabwe, a coûté trois buts à son équipe face à la sélection de la RD Congo (0-4), à l'occasion de la Coupe d'Afrique des nations. Il a notamment concédé un penalty face à Bakambu.

Il aurait sans doute préféré une autre sortie. Le gardien zimbabwéen Elvis Chipezeze a réalisé un match calamiteux lors de la défaite de sa sélection face à la RD Congo (0-4), pour le compte de la dernière journée de la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations. Le joueur de 29 ans, numéro deux à son poste et qui est sous contrat avec le club sud-africain du Baroka FC, est coupable sur trois des quatre buts inscrits par les Congolais.

Deux frappes mal captées et un penalty concédé

Le supplice a commencé dès la 4e minute. Sur un coup franc de Maghoma, il lit bien la trajectoire mais ne parvient pas à capter le ballon qui rebondit sur la barre transversale. Cela permet à Bolingi de marquer sans problème, alors que le gardien était encore déséquilibré par son raté.

Peu après l'heure de jeu, alors que le score s'était aggravé à 2-0, il est ensuite l'auteur d'une sortie complètement ratée dans les pieds de Bakambu. En voulant intercepter le ballon, il a finalement complètement accroché l'attaquant qui tentait de le crocheter. Une faute dans la surface sanctionnée d'un carton jaune et donc d'un penalty, que l'ancien avant-centre sochalien n'a pas eu de mal à transformer (65e).

Puis à la 77e minute, sur une frappe enroulée et a priori anodine de Meschack, il se montre à nouveau incapable de bloquer le cuir. Assombalonga, qui rôdait dans la surface, a pu alors tranquillement inscrire le but du 4-0. Une dernière boulette qui a scellé l'élimination attendue du Zimbabwe, quatrième d'un groupe A dominé par l'Égypte et l'Ouganda.

JA