RMC Sport

CAN 2022: Eto'o demande à ce qu'on "respecte" le Cameroun et s'indigne des accusations de tricherie

Invité de Canal+ Afrique ce mardi, Samuel Eto'o a tenu à réagir à la qualification controversée de son pays pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Face aux accusations de tricherie liées aux tests Covid, qui ont obligé les Comores à jouer sans gardien de métier, le président de la Fédération camerounaise adresse un rappel clair aux suiveurs sur le protocole sanitaire.

Le Cameroun a bien eu du mal à se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations qu'il organise. Face aux Comores, une équipe diminuée sans gardien de métier et réduite à 10 dès la 7e minute, le pays hôte a connu quelques frayeurs lundi soir (2-1), mais est parvenu à se qualifier, rejoignant la Gambie au prochain tour.

Si le Cameroun pouvait bénéficier d'un groupe au complet, les Comores étaient touchés par une douzaine de cas de coronavirus. "Je veux faire passer un petit message à la CAF: il y a des règles, mais on est tous dans le Covid, il y a des adaptations partout, c'est inadmissible qu'on ne s'adapte pas à notre situation, (il nous manquait) un gardien, a ainsi dénoncé lundi soir Youssouf M'Changama, buteur pour les Comores et élu homme du match. Nous on dénonce le manque d'éthique."

Face à des accusations de tricherie, qui entourent depuis le Cameroun, Samuel Eto'o est monté au créneau ce mardi, au lendemain de la qualification de son équipe. "Je voudrais faire une précision sur les tests, en rappelant aux journalistes qui se lancent dans des explications impossibles, que l'agence choisie pour faire les tests, n'est pas sous le contrôle du Cameroun. C'est à 100% sous le contrôle de la CAF, a indiqué le président de la Fédération camerounaise de football à Canal+ Sport Afrique. Les règles du jeu étaient connues par tous avant le début de la compétition. Je souhaite humblement que mon pays soit respecté."

Testé négatif au coronavirus lundi, le Comorien Ali Ahamada n'était pas disponible pour occuper le poste de gardien de but à cause d'un changement dans les délais du protocole. Le deuxième gardien, Moyadh Ousseini, était positif, et Salim Ben Boina blessé. Chaker Alhadhur, défenseur de métier, s'est donc retrouvé dans les cages pour les Comores.

"La Tunisie a eu sept cas de tests positifs face au Nigeria et elle ne jouait pas contre le Cameroun. Le Maroc lors de la première journée a aussi été pénalisé et ne jouait pas contre nous, a appuyé Samuiel Eto'o. J'ai l'impression que certains d'entre nous ont parfois la mémoire courte. Il n'est pas fair-play d'insinuer des choses, d'accuser le gouvernement camerounais ou de m'accuser moi-même. J'ai essayé d'être un grand champion, je l'ai été parce que j'ai mérité toutes mes victoires. Je n'ai jamais accepté la tricherie, ça ne sera jamais le cas. J'espère que c'est clair pour tout le monde et que les faux débats, qu'on veut mettre sur le dos du gouvernement camerounais et de sa fédération de football, cesseront."

GL