RMC Sport

Côte d’Ivoire, la Dream Team africaine

-

- - -

Forts de leurs stars évoluant dans les plus grands clubs européens, les Eléphants sont les grands favoris de la compétition.

En Angola, la Côte d’Ivoire sera l’équipe à battre. Emmenés par Didier Drogba, les Eléphants présentent la plus impressionnante armada de leur histoire. Les plus grands clubs européens seront représentés. Barcelone avec Yaya Touré, Chelsea avec Salomon Kalou, Manchester City avec Kolo Touré… Sans oublier le Lillois Gervinho, considéré comme le meilleur joueur actuel de Ligue 1, le Marseillais Baky Koné et Aruna Dindane (Portsmouth). Bref, la formation dirigée par Vahid Halilhodzic fait peur.

L’ex-entraîneur du PSG refuse néanmoins l’étiquette de grand favori. « Nous avons des joueurs talentueux, admet le Bosniaque. Mais sur le papier nous n’avons encore rien gagné. Cette génération a les moyens de réaliser quelque chose. Ils en sont conscients mais il ne faudra pas échouer. » La Côte d’Ivoire, il est vrai, n’a plus gagné la CAN depuis 1992. La sélection ivoirienne reste sur deux belles performances : une finale en 2006 et une demi-finale en 2008. Par deux fois, Drogba et ses frères ont été stoppés par l’Egypte, le futur vainqueur. Cette fois, ils n’auront plus droit à l’erreur.

Imiter l’Egypte

Pour relever ce grand défi, les brillantes individualités ivoiriennes devront former une équipe, une vraie. A l’image de leur bourreau égyptien. Car jusqu’à présent, les Eléphants ont toujours pêché par manque de cohésion. Il y a deux ans, au Ghana, les joueurs de Gérard Gili avaient été impressionnants en poule et en quarts de finale face à la Guinée (5-0), avant de s’effondrer en demi-finale face aux Pharaons (4-1). Les Ivoiriens auront-ils tiré les leçons de ce cinglant échec ? Ce sera le secret de leur futur succès. Ce sera aussi le meilleur moyen de préparer une phase finale de Coupe du Monde qui s’annonce d’ores et déjà palpitante.

G.E. (RMC Sport)