RMC Sport

Drogba : « Ce n'est qu'une étape »

-

- - -

Entré en jeu ce mardi face à l’Angola (2-0), l’avant-centre des Eléphants, qui étaient déjà qualifiés pour les quarts de finale, a déjà l’esprit tourné vers l’opposition face à la Guinée équatoriale samedi à Malabo (20h).

Didier, la Côte d’Ivoire ne s’est pas manquée jusqu’à présent lors de cette CAN avec une troisième victoire en trois matchs…

Oui, mais ce n’est qu’une étape. On avance. L’objectif des quarts de finale est atteint mais la mission sera accomplie si on se retrouve le 12 février à Libreville avec le trophée entre les mains. On est satisfait par le résultat. Et par le fait de ne pas avoir pris de but.

Est-ce que le plus dur commence désormais ?

Sans manquer de respect à nos précédents adversaires, c’est exact. On est dans dur depuis le début de la compétition. Maintenant, on entre dans le très dur.

Que pensez-vous de la Guinée équatoriale, votre adversaire en quarts de finale ?

C’est une belle équipe. Ils sont costauds. Ils ont réalisé deux très bons premiers matchs avant de lever le pied contre la Zambie (0-1). On va avoir besoin de bien récupérer pour avoir beaucoup de forces. Une équipe qui a battu le Sénégal (2-1), la Libye (1-0) et qui a donné du fil à retordre à la Zambie doit nous inquiéter. Sinon, c’est grave. On va l’affronter avec beaucoup de sérieux et de respect. Jouer face à un pays organisateur n’est jamais facile. On l’a vu en 2006 en Egypte (défaite en finale, 0-0, 4 t.a.b. à 3). On va se servir de cette expérience-là.

Qu’est-ce qui vous permet d’y croire ?

On a un groupe de qualité, très homogène. Certains joueurs sont entrés contre l’Angola et on n’a pas vu la différence. On a très bien joué. On est vraiment content.

Avez-vous pris une décision concernant votre avenir personnel ?

(Amusé) Laissez-moi profiter de ces moments-là qui sont extraordinaires et qui nous ont manqué !