RMC Sport

Enfin l'heure des Eléphants ?

-

- - -

Sans l'Egypte, triple tenante du titre, la Coupe d'Afrique des Nations 2012 qui débute ce samedi au Gabon et en Guinée équatoriale s'annonce très ouverte. La Côte d'Ivoire de Didier Drogba fait figure de favorite. Mais le Sénégal de Moussa Sow, le Ghana des frères Ayew et le Maroc de Chamakh ont aussi un coup à jouer.

La Coupe d’Afrique des Nations va changer de mains. Triple tenante du titre, l’Egypte, vainqueur en 2006, 2008 et 2010, ne participera pas à la 28e édition de la CAN qui débute ce samedi en Guinée équatoriale et au Gabon, pays-hôtes pour la première fois de leur histoire. Sans les Pharaons, recordmen des victoires (7), mais aussi sans le Cameroun (4 trophées, deuxième meilleur palmarès dans la compétition), le Nigéria (2 titres), l’Afrique du Sud (1996), l’Algérie (1990), la RDC (1968, 1974), le Congo (1972) et l’Ethiopie (1962), la CAN 2012 sera privée de ses plus gros poids lourds, puisque ceux-ci pèsent 19 titres sur 28 !

Finaliste malheureux il y a deux ans (défaite 1-0), le Ghana se retrouve en première ligne. Les Blacks Stars disposent de l’équipe la plus titrée du tournoi (quatre titres). Opposés au Botswana, au Mali et à la Guinée, les partenaires des frères Ayew devraient passer le cap du 1er tour sans trop de souci. Mais si les Ghanéens sont des candidats sérieux à la victoire finale, ce qui serait une première depuis 20 ans (dernier titre en 1992 avec Abedi Pelé, papa des frères Ayew), la Côte d’Ivoire semble l’équipe la mieux armée pour triompher le 12 février prochain à Libreville.

46 joueurs de Ligue 1

Meilleure nation au classement FIFA (18e), l’équipe de Didier Drogba est toujours à la recherche d’un titre majeur qui viendrait enfin récompenser une génération en or. « Beaucoup de joueurs ont plusieurs CAN dans les jambes, reconnaît la star de Chelsea. Mais il y aura une autre Coupe d’Afrique l’année prochaine (en Afrique du Sud, ndlr). Je ne parlerai pas de fin de cycle mais plutôt d’un moment idéal pour être performant. » En attendant de savoir si le Gabon et la Guinée équatoriale seront le théâtre du triomphe des Eléphants, ou son cimetière, le premier tour face au Soudan, au Burkina Faso et à l’Angola, constituera un premier obstacle à bien négocier.

A l’occasion d’une CAN plus ouverte que jamais, le Sénégal aura aussi son mot à dire. Pour leur entrée en lice ce samedi face au Gabon (22h), les Lions et leur attaque de feu (Niang, Sow, Papiss Cissé, Demba Ba, Dia…) ont une occasion en or de glaner la première Coupe d’Afrique de leur histoire. Le Maroc, entraîné par Eric Gerets, est aussi capable d’aller au bout même si les pays du Maghreb sont rarement à l’aise en Afrique sub-saharienne. Quant aux deux pays-hôtes, le Gabon et la Guinée équatoriale, ils tâcheront avant tout de faire plaisir à leurs supporters, une qualification pour les quarts de finale relevant quasiment de l’exploit.

Mais pour son premier match en Coupe d’Afrique des Nations, ce samedi, face à la Lybie (19h30), la sélection équato-guinéenne, 151e au classement FIFA, peut déjà espérer décrocher le jackpot. Le porte-parole de la délégation a en effet promis la somme d’un million de dollars (environ 34 000 euros par joueur) en cas de succès. Motivant.
Enfin comment ne pas mentionner la présence de 46 joueurs de Ligue 1 dans cette compétition ? Avec huit joueurs chacun, le Sénégal et le Mali tenteront de porter haut les couleurs du championnat de France.