RMC Sport

Les Eléphants entrent dans le dur

-

- - -

Malgré leur statut de favoris et un premier tour maîtrisé, les Ivoiriens abordent avec méfiance leur quart de finale face à la Guinée équatoriale ce samedi à Malabo (20h).

Depuis le début de la Coupe d’Afrique des Nations, les joueurs ivoiriens partagent le même hôtel que la sélection de la Guinée équatoriale. « Ça se passe bien », sourit Siaka Tiéné, le défenseur des Eléphants. « C’est le charme de la CAN », ajoute, tout aussi souriant, Didier Drogba. Samedi soir, à Malabo, il ne sera pas question de partager le petit déjeuner mais d’obtenir un ticket pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations. Favorite avant le début de la compétition, la Cote d’Ivoire a, contrairement à d’autres équipes, confirmé son statut au terme d’une phase de poules brillement maîtrisée. Trois matches, autant de victoires, 5 buts marqués, aucun encaissé, les Eléphants flirtent avec le sang faute. « Cela fait plusieurs années que l’on dit qu’on est favori à chaque compétition et à chaque fois, on passe au travers, explique Gervinho. Cette fois-ci, on est conscient de cela et on est prêt à aller jusqu’au bout, quelle que soit la manière dont on va jouer. On va assumer notre statut de favori. »

Avant de songer à un éventuel triomphe le 12 février à Libreville, les joueurs de François Zahoui devront passer un obstacle, certes à leur portée mais qui sent le piège à plein nez. La surprenante équipe de Guinée équatoriale a déjà écarté la Lybie et le Sénégal. Face aux Eléphants, elle évoluera devant un public remonté à bloc : « Nous sommes prêts, assure Tiéné. Notre CAN débute maintenant. Le plus dur commence. On ira jusqu’au bout. On a un groupe de grande qualité. » Et si c’était l’année des Eléphants ?