RMC Sport

Les Eléphants sont lancés

-

- - -

Un but de leur capitaine Didier Drogba a suffi aux Ivoiriens pour dominer le Soudan (1-0) pour leur entrée en lice dans la Coupe d’Afrique des nations de football, ce dimanche à Malabo (Guinée-Equatroriale). Les favoris de la compétition sont bien lancés.

Kalunho. Retenez bien ce nom. C’est en effet le n°8 de la sélection ivoirienne qui a adressé une merveille de centre au second poteau sur la tête de Didier Drogba, lequel ne s’est pas privé de convertir en but l’offrande faite à la 39e minute, scellant la victoire des Eléphants. Kalunho ? Késaco ? Sous ce surnom improbable, floqué au dos de son maillot, se cache en fait le malicieux Salomon Kalou. Les deux coéquipiers de Chelsea se trouvent les yeux fermés ; la Côte d’Ivoire ne peut que s’en féliciter, elle qui malgré ses stars (Gervinho, Yaya Touré…) aura connu de grosses difficultés pour dominer de coriaces Soudanais. La preuve ? Si Copa Barry n’avait pas sorti le grand jeu trois minutes après l’ouverture du score, détournant sur sa barre une frappe terrible de Mudather, elle aurait rejoint les vestiaires sur une marque de parité. Et sans doute pataugé un peu plus tout au long d’une seconde période laborieuse, à l’image de cette volée magistralement ratée de Drogba en fin de match. « Il y avait de la fatigue, reconnait le capitaine des Eléphants. On digère encore notre préparation. L’essentiel dans les premiers matchs, c’est de prendre les trois points. On pensera à la manière dans les jours à venir. » Comme une promesse alors que se profile un succulent derby ouest-africain face au Burkina-Faso, jeudi.