RMC Sport

Tunisie: les excuses de Mouez Hassen, excédé par son remplacement

Mouez Hassen

Mouez Hassen - Icon Sport

Mouez Hassen a présenté ses excuses ce mardi, à la suite de son comportement lors du huitième de finale de la CAN 2019. Le gardien de la Tunisie était entré dans une grande colère quand Alain Giresse l'avait fait sortir juste avant la séance de tirs au but.

Le temps de la repentance est venu pour Mouez Hassen. Le gardien de la Tunisie a publié ce mardi un message sur les réseaux sociaux pour présenter des excuses après son comportement lors du huitième de finale de la CAN 2019 contre le Ghana (1-1, 5 tab à 4). Vexé par la décision de son sélectionneur Alain Giresse de le remplacer juste avant la séance de tirs au but, il avait traîné des pieds pour sortir et avait rejoint directement les vestiaires.

Hassen explique son geste

"Je tiens à revenir sur l'incident d'hier (lundi) et je commencerai tout d'abord par présenter mes excuses à mon coach, mes coéquipiers ainsi qu'à tous les supporters de l'équipe nationale, a-t-il noté. La pression de la partie, mon enthousiasme, le fait de jouer pour mon drapeau ont été les raisons de ma réaction regrettable. Je suis conscient que l'esprit sportif m'a fait défaut pendant ce laps de temps". 

Il a poursuivi: "Ceux qui me connaissent savent que j'ai toujours fait preuve de professionnalisme et de patriotisme et d'un fort sentiment d'appartenance à mon équipe nationale. Je tiens à réitérer mes excuses à tous et je compte sur la compréhension du staff, de mes coéquipiers et des supports. Je m'engage à avoir une attitude positive et un esprit de cohésion pour le reste de mon parcours avec les Aigles de Carthage. C'est une fierté d'en faire partie". 

Quel gardien pour la Tunisie en quarts?

Il n'est pas du tout assuré pour Mouez Hassen de se retrouver titulaire pour la quarts de finale de la Tunisie jeudi contre Madagascar. Le sélectionneur Alain Giresse était parti dans la compétition en faisant confiance à Farouk Ben Mustapha, mais ce dernier avait commis une bévue contre l'Angola (1-1). Il avait alors lancé Mouez Hassen, qui a sans doute perdu énormément de points avec ce coup de sang. Dans le même temps, Ben Mustapha était le héros qui sortait un tir au but. Ces excuses pèseront-elles dans la balance?

JR