RMC Sport

Blanc: "L’objectif est de gagner une des deux coupes, pas les deux"

Deux jours après la première défaite de la saison du PSG en L1, à Lyon (2-1), Laurent Blanc a pointé du doigt le manque d’implication de ses joueurs. Un défaut qu’il espère ne plus voir ce mercredi à Saint-Etienne (21h05), en quart de finale de la Coupe de France. Même s'il rappelle que l'objectif du club n'est pas forcément de tout gagner.

Le point sur les blessés

« Marco (Verratti) est le seul où je peux être affirmatif. Il ne sera pas avec nous. Il est en bonne voie de reprise mais c’est encore trop juste. On espère le faire sortir aujourd’hui (mardi) ou demain (mercredi) pour une mini préparation athlétique. Ça va le faire mais c’est trop juste pour Saint-Etienne. Angel (Di Maria) a passé des examens de contrôle très rassurants. Je dirai en fin d’après-midi s’il est dans le groupe pour Saint-Etienne, mais il n’en est vraiment pas loin du tout. Javier (Pastore) a un problème à l’adducteur mais ce n’est pas très important. Il fera partie du groupe, c’est une certitude. Est-ce qu’il sera aligné d’entrée, vous le verrez demain soir. Qu’on le laisse tranquille. Il a un problème pour retrouver le rythme de la compétition mais tout va bien pour Javier. Il n’a pas été épargné par les blessures cette saison. »

Le retour du grand Thiago Silva

« C’est surtout grâce à lui, à ses qualités, c’est pour ça qu’il est revenu. Il a eu un moment difficile, ça peut arriver à tout le monde, sur le terrain et en dehors. Il avait très mal vécu la sélection brésilienne (où Dunga ne fait plus appel à lui, ndlr), ses résultats, avec une énorme pression. Son potentiel est toujours là et je lui dis souvent, et il en rigole, qu’il peut encore progresser. Il a repris confiance en lui, il a fait un travail sur lui-même, avec des gens qui l’ont aidé et qui lui ont maintenu leur confiance, c’est notre rôle. C’était important de ne pas le découper. On est tous unanimes pour dire qu’il a un énorme potentiel. Il fallait être avec lui et l’encourager. J’espère qu’il va continuer comme ça. Ce serait bien pour le PSG et je suis sûr pour la sélection brésilienne, car on ne peut pas se passer d’un joueur comme ça. »

L’analyse de la défaite à Lyon

« Lyon ne nous a pas surpris. Ils ont fait un très bon match. J’ai reconnu que la valeur de Lyon dimanche était supérieure à celle de Paris. On n’avait pas encore rebranché la prise. C’est une constatation. J’ai revu le match deux fois, on a fait beaucoup moins d’efforts, on a été moins agressifs que Lyon. Je pense que ça donne des idées aux autres équipes, d’autant plus quand il y a des matchs de Ligue des champions. C’est de la roublardise et je pense que "Galette" (Christophe Galtier, ndlr) en est capable. Paris doit retrouver son jeu, son état d’esprit et sa détermination. »

L’importance de la Coupe de France

« On veut tout gagner, je l’ai déjà dit souvent. On n’a pas le droit de dire qu’on va laisser une coupe. Ce n’est pas notre mentalité et on l’a démontré. Mais les objectifs du club, ce sont de gagner le championnat, une des deux coupes nationales, pas les deux, et aller le plus loin possible en Europe. Voilà les objectifs très clairs et précis de la direction. Je ne vais pas me retrancher derrière ça, on va aller à Saint-Etienne pour se qualifier, mais les objectifs, je viens de vous les citer. »

la rédaction avec LB