RMC Sport

Blanc : « On a respecté l’adversaire »

L'entraineur des Girondins a loué l'état d'esprit de ses joueurs, après leur large succès face à Ajaccio (5-1), hier en Coupe de France.

L'entraineur des Girondins a loué l'état d'esprit de ses joueurs, après leur large succès face à Ajaccio (5-1), hier en Coupe de France. - -

Large vainqueur d’Ajaccio (5-1), samedi en 16e de finale de la Coupe de France, Bordeaux, doit, selon son entraineur, ce large succès à un état d’esprit irréprochable.

Laurent, ce match a-t-il été facile ?
On a eu beaucoup de respect pour l’adversaire. Si tu fais l’inverse tu ne fais pas le même match. C’est toujours le piège quand tu joues en Coupe de France une équipe de catégorie inférieure. Il faut lui montrer beaucoup de respect en essayant de jouer son meilleur jeu. Il y a tout lieu d’être satisfait dans ce domaine là ce soir (samedi).

Vous devez être content de la performance de certains joueurs qui recherchent du temps de jeu…
L’entraineur que je suis à beaucoup de raisons d’être satisfait. Il y a eu beaucoup de buts, de belles phases de jeu, et individuellement, le comportement des joueurs a été très intéressant. C’est très bon pour l’émulation du groupe. L’inverse aurait été anormal.

Croyez-vous que Fernando Cavenaghi soit revenu à son meilleur niveau ?
Il marque des buts. Fernando est un buteur né. Quand il ne marque pas il est malheureux, et nous avec. Ce soir il en a marqué beaucoup, ça va lui procurer une confiance qui sera bonne pour lui. C’est tout bénéfice pour lui et pour le collectif des Girondins.

Grégory Sertic est-il sorti sur blessure à la mi-temps ?
Oui, c’est dommage parce qu’il était lui aussi très satisfaisant. Mais à la fin de la première période, il a ressenti une douleur à l’adducteur. Il n’y avait aucun risque à prendre parce que le match était déjà bien engagé, je me devais de l’arrêter. Il souhaitait continuer, mais je ne devais pas prendre de risque avec ce genre de blessure. C’est dommage parce qu’il avait réalisé une prestation à l’image de l’équipe.

Que pensez-vous du nouveau ballon qui sera utilisé à la Coupe du monde ?
Pff… On aura un peu de temps pour s’y adapter, mais ce sont les gardiens qui sont le plus ennuyés. On le voit à l’entrainement, on le voit dès qu’il part tendu, il a une trajectoire…, pas irréelle, mais imprévisible. C’est bien pour les frappeurs, mais c’est très délicat pour les gardiens.

La rédaction - Olivier Schwarz