RMC Sport

Coupe de France: l’OM garde la recette, le président de Trélissac en colère

Après la défaite de ses hommes ce dimanche en 32es de finale de la Coupe de France (1-1, 4 tab à 2), le président de Trélissac (N2) a regretté que l'OM n'ait pas laissé sa part de la recette, comme le veut la tradition lorsqu'un club de l'élite rencontre une formation plus modeste.

L'OM est reparti ce dimanche de Limoges avec la qualification. Et visiblement quelques milliers d'euros pour ses caisses... Après la douloureuse victoire des Marseillais aux tirs au but (1-1, 4 tab à 2) en 32es de finale de la Coupe de France face à Trélissac, le président du club périgourdin, pensionnaire de National 2, a ainsi déploré le comportement de l'actuel deuxième de Ligue 1.

Dans les entrailles du stade de Beaublanc, Fabrice Faure a regretté que Marseille n'ait pas renoncé à sa part de la recette - près de 14.000 spectateurs étaient présents en tribunes - comme le veut la tradition en coupe, lorsqu'un club de l'élite affronte un club amateur.

Eyraud aurait été consulté

"Vous remercierez l'OM qui ne nous a pas laissé sa part de la recette, a grincé le dirigeant. C'est la troisième fois qu'on joue Marseille et c'est la première fois que cela arrive. Merci pour le football amateur..."

Selon La Provence, Laurent Colette, le directeur général du club phocéen, aurait pris cette décision après avoir consulté le président Jacques-Henri Eyraud, qui n'avait pas fait le déplacement.

CC avec NP