RMC Sport

Coupe de France: Louhans-Cuiseaux oublie un joueur sur une aire d’autoroute

Le déplacement de Louhans-Cuiseaux à Belfort, dimanche au 7e tour de la Coupe de France, a été marqué par un événement assez étonnant. Après avoir effectué une pause lors de son trajet en mini-bus, le club bourguignon (N2) a tout simplement oublié son défenseur Thierry Njoah Eboa sur une aire de repos. Et ne l’a remarqué qu’à son arrivée au stade, 100 km plus loin…

Que s’est-il passé sur l’aire de Besançon-Marchaux? Cet espace de repos situé dans le Doubs, en bordure de la route européenne 60, a accueilli dimanche la délégation de Louhans-Cuiseaux, qui évolue en National 2. Selon L'Est Républicain, le club bourguignon, qui se déplaçait en direction de Belfort à l’occasion du 7e tour de la Coupe de France, s’est arrêté environ une demi-heure sur place afin de se restaurer. Mais au moment de repartir, les deux minibus transportant les joueurs et le staff ont oublié Thierry Njoah Eboa, l’un des défenseurs de l’équipe. Et ils ne s'en sont rendus compte qu’une fois arrivés au stade Roger Serzian de Belfort. A 100 km de là…

Une situation particulièrement étonnante. Comment se fait-il que personne n'ait remarqué que le siège de Njoah Eboa était vide? Pourquoi le joueur lui-même n’a pas contacté quelqu’un afin d’expliquer qu’il était resté sur l’aire d’autoroute? Il a fallu qu’une voiture refasse le trajet inverse pour venir le chercher et le ramener jusqu’au match. Annoncé comme titulaire, le latéral droit, qui évoluait la saison passée à Sedan, a finalement pris place sur le banc au coup d’envoi. Avant d'entrer à l’heure de jeu.

Une revanche sur Belfort

Malgré cet incident, les joueurs de Frédéric Jay se sont imposés 3-1 dans cette affiche entre équipes de N2, grâce à des buts de Larose, Ibou Cissé et Gaye. Une manière de prendre leur revanche sur un adversaire qui les avait sortis de la compétition l’an passé avec un pénalty litigieux. Au tour suivant, Louhans-Cuiseaux, qui occupait la 12e place de son groupe lors de l’interruption du championnat fin octobre, retrouvera une autre formation de quatrième division: Fleury 91, un club de l’Essonne, au sud de la région parisienne. Mais la rencontre se disputera cette fois en Saône-et-Loire. De quoi limiter les risques d’oubli. A priori...

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur