RMC Sport

Coupe de France: Malgré l'exploit, l’entraîneur de Pau regrette l'énergie dépensée face à Bordeaux

Malgré l’exploit réalisé par Pau (National), vainqueur de Bordeaux (3-2, a.p.) jeudi en 16es de finale de la Coupe de France, Bruno Irles, l’entraîneur, a confié un sentiment mitigé à l’issue du match.

L’exploit de Pau face à Bordeaux (3-2, a.p.) en 16es de finale de la Coupe de France a satisfait Bruno Irles. Mais pas à 100%. L’entraîneur a confié entretenir un sentiment mitigé après cette performance majuscule de ses joueurs face au pensionnaire de Ligue 1. L’ancien formateur de l’AS Monaco regrette l’énergie dépensée alors que son équipe est à la lutte pour monter en Ligue 2. Après 18 journées, le Pau FC pointe à la quatrième place du National à deux points du leader, Dunkerque. 

"Quand on voit l’énergie que cela nous a coûté…"

"A chaud je suis partagé, a-t-il reconnu à l’issue de la rencontre. Il y a un sentiment de joie pour mon club et mes joueurs parce qu’on a passé un bon moment tous ensemble. Mais ma priorité ne change pas, quand on voit l’énergie que cela nous a coûté ce soir au bout de 120 minutes... On entame le capital du championnat, à nous de se servir des émotions de ce soir (jeudi, ndlr) pour rapidement récupérer."

Les joueurs sur un nuage

Ses joueurs, eux, ne redescendent pas de leur nuage à l’instar de Romain Bayard, milieu de terrain. "A tête reposée on sera fier, on s'en rendra compte, a confié ce dernier. Mais c’est vrai que là, pour l’instant, on a la tête ailleurs. A la fin je ne savais plus où j'étais, j'étais tellement heureux. Tout le monde nous sautait dessus. C'était beau."

Les Palois ont réalisé un exploit au terme d’un match à rebondissements. Ils ont mené eux fois au score grâce à des buts de Moustapha Name (23e) et Yankuba Jarju (44e) mais les Girondins ont égalisé à chaque fois par Josh Maja (41e) et Nicolas De Préville (82e). Finalement, Mamadou Gueye a arraché la victoire en tout fin de prolongation (117e). Pau a désormais une semaine pour récupérer avant un déplacement sur le terrain de Quevilly, vendredi prochain lors de la 19e journée de championnat. La priorité d'Irles.

NC avec NP