RMC Sport

"Il y a urgence": l'avertissement de la direction après l'élimination de Bordeaux

Eliminé de la Coupe de France en 16es de finale par Pau ce jeudi (3-2 ap), Bordeaux va devoir se concentrer sur la Ligue 1 et opérer une remontée au classement (actuellement 13e). Président délégué, Frédéric Longuépée avait un avertissement à faire passer.

Frédéric Longuépée a répondu à la presse ce jeudi soir, après l'élimination de Bordeaux par Pau, pensionnaire de National, en 16es de finale de Coupe de France (3-2 après prolongation). Le président délégué des Girondins avait des messages à faire passer, notamment sur l'importance de se ressaisir en championnat.

"On ne peut pas se réjouir d'avoir perdu en 16es de finale de Coupe de France. Il y a eu des opportunités mais on n'a pas su les saisir. Il y a eu deux actions et demi, ils ont mis trois buts", analyse-t-il d'abord, avant de basculer dans l'avertissement en vue des prochaines échéances de l'équipe girondine.

"Un challenge qui nécessite du temps et de la patience"

"Il faut de l'envie, de l'engagement, de la motivation. La reconstruction est un challenge qui nécessite du temps et de la patience. On n'est pas dans un univers réputé pour sa patience mais on va essayer de cumuler les deux et de faire en sorte de relever la tête très vite. Oui il y a urgence, il y a un championnat qui est important, insiste-t-il. Deux échéances capitales arrivent, Nantes, Marseille, qui jouent bien, sont respectivement quatrième et deuxième. En tout état de cause, il va falloir les jouer à fond et vite remonter au classement."

"On a confiance en Sousa"

Au sujet de l'avenir de Paulo Sousa en revanche, le dirigeant s'est montré bref, assurant que la direction garde toute confiance en son entraîneur. "Paulo est notre coach, on a confiance en lui et on va rapidement relever la tête", assure Frédéric Longuépée. Après un déplacement à Nantes le week-end prochain pour la 21e journée de Ligue 1, Bordeaux accueillera l'OM.

A.Bo avec N.Paolorsi