RMC Sport

Lorient refroidit Saint-Etienne

Barthelme puis Aliadière ont mis Saint-Etienne à terre

Barthelme puis Aliadière ont mis Saint-Etienne à terre - -

Grâce à un but dans le temps additionnel de Jérémy Aliadière, mardi à Saint-Etienne (2-1), Lorient s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France. Une issue cruelle pour les Verts, qui connaissent leur première défaite en 2013, à quatre jours de leur finale en Coupe de la Ligue.

Saint-Etienne pourra nourrir des regrets. L’équipe de Christophe Galtier a dominé, s’est créé une quantité d’occasions, mais c’est Lorient, artiste des contres, qui a décroché mardi soir son billet pour les demi-finales de la Coupe de France. Un but magnifique de Jérémie Aliadière dans la troisième et dernière minute du temps additionnel a crucifié les Verts, qui étaient pourtant revenu dans le match après l’égalisation d’Aubameyang (74e). Un coup de poignard pour des Verts qui viennent, avec cette défaite dans le Chaudron, de quitter une des trois compétitions dans lesquelles ils étaient encore engagés. Après le nul à Valenciennes (0-0), vendredi en Championnat, le quatrième de Ligue 1 ne devra pas se rater en finale de la Coupe de la Ligue, face à Rennes, samedi au Stade de France.

Le public de Geoffroy-Guichard a pourtant cru à la belle histoire avec Brandao (30e) et Bodmer (37e) qui ont failli ouvrir le score, au terme d’une première demi-heure stéphanoise. Contre le cours du match, Maxime Barthelme (45e), déjà saveur sur la tête de Brandao, fait taire le public forézien. « On doit être plus tueur devant le but », implore Galtier au retour des vestiaires. Ses joueurs suivent le conseil et prennent d’assaut le but lorientais, mais les Merlus ont compris ce qu’il fallait faire. Placer des contres assassins, avec des remontées de balles rapides et du jeu court vers le duo Aliadière-Corgnet.

Aliadière éteint le Chaudron

A l’heure de jeu, Ruffier doit sortir le grand jeu deux fois face à l’ancien Gunner (60e, 67e). Galtier choisit alors de lancer Aubameyang à la place Mollo. Choix gagnant. Le deuxième meilleur buteur de L1 (17 buts) trompe Lecomte (74e) d’une frappe du gauche en plein élan sur un passe de Renaud Cohade. A ce moment de la rencontre, « Sainté » croit tenir au moins la prolongation. Le public pousse derrière son équipe. Mais alors que le match entre dans le temps additionnel, le FCL sort un dernier contre de sa botte. Aliadière, encore lui, récupère un centre d’Autret et trompe Ruffier à bout portant. Fidèles à leur jeu, les Bretons méritent leur place dans le dernier carré. Les Stéphanois, dans la réaction plus que dans l’action, encaissent leur première défaite en 2013. Et devront se ressaisir en vue de la finale de la Coupe de la Ligue, samedi à Paris.

A lire aussi :

>> Sainté-Lorient : le livetexte

>> Bréchet : « Un gros rayon de soleil »

>> PSG : la grosse équipe face à Evian

Le titre de l'encadré ici

|||

Troyes s’est qualifié ce mardi pour les demi-finales de la Coupe de France. L’ESTAC a dominé Nancy (3-0), grâce à trois buts inscrits en deuxième période par Bréchet, Faussurier puis Camus. Fabien Camus, rentré à la 71e minute de jeu a inscrit un but après avoir offert une passe décisive à Julien Faussurier. Troyes s’était qualifié une première fois pour les demi-finales de la Coupe de France en 2001.

Louis Chenaille