RMC Sport

Lyon a pris son temps

Michel Bastos, à l'origine du but lyonnais

Michel Bastos, à l'origine du but lyonnais - -

L'Olympique Lyonnais s'est qualifié ce samedi soir pour les 16e de finale de la Coupe de France. C'est Pape Diakhaté qui a délivré les siens contre Caen (0-1) en marquant d’une talonnade à un quart d'heure de la fin.

C’est la dernière ligne de leur palmarès. L’Olympique Lyonnais, vainqueur de la Coupe de France en 2008, a encore la possibilité d’en ajouter une nouvelle au printemps 2011. Mais leur qualification pour les 16e de finale a été longue à se dessiner samedi soir. Sur le terrain de Caen, où ils s’étaient inclinés le 15 août dernier en Ligue 1 (3-2), les joueurs de Claude Puel ont eu du mal à se remettre dans le rythme au retour de la trêve et du Maroc. Un ballon piqué à l’entrée de la surface par Benjamin Nivet a atterri sur la barre transversale d’Hugo Lloris dès la 13e minute.

Privés de Yoann Gourcuff, malade dans la semaine et qui est resté dans les tribunes du stade Michel-d’Ornano, les Lyonnais ne sont pas montrés très dangereux en première période face à des Caennais procédant en contres. Anthony Réveillère a notamment manqué complètement sa tête à la 22e minute sur un centre de Jimmy Briand. De la précision, l’OL en a finalement trouvé après le repos. Pape Diakhaté, le défenseur central sénégalais, a trompé d’une talonnade Alexis Thébaux, entré en jeu après la blessure de Damien Perquis, à la 74e minute. Sans être brillant, Lyon porte à sept matchs son invincibilité toutes compétitions confondues. La manière n’était semble-t-il pas le plus important après deux semaines de coupure.

LP