RMC Sport

Plabennec-Lille : un air de déjà-vu pour Elana

Steeve Elana

Steeve Elana - -

Le portier lillois sera en terrain connu, ce jeudi, lors du 16e de finale de Coupe de France contre les amateurs de Plabennec (20h55), dont il a côtoyé certains joueurs du temps de son passage en Bretagne, lorsqu’il évoluait au Stade Brestois.

13,6 kilomètres. Soit quarante minutes de vélo, tranquille. Dix minutes de voiture, voire huit en pressant un peu le pied sur le champignon. Autrement dit, pas grand-chose entre Brest et Plabennec. Deux villes voisines, deux clubs de football voisins également et des affinités, forcément, tissées dans le temps. « Plabennec ? C’est un club que je connais très, très bien », confie Steeve Elana, sourire au coin des lèvres. Et pour cause. Avant d’être le titulaire du but du Losc cette saison, c’est au Stade Brestois que l’intéressé a officié, de 2005 jusqu’au crépuscule de l’exercice 2011-12. Avec d’anciennes connaissances désormais sous les couleurs du club de CFA.

« Il y a sept ou huit joueurs qui sont passés par Brest, que j’ai côtoyés là-bas, raconte-t-il. Avec les joueurs de Plabennec, on habitait quasiment la même ville donc j’en ai croisé certains au stade, dans la rue. Pour d’autres, on avait passé des diplômes du foot ensemble. Brest et Plabennec sont des clubs cousins, si on peut dire ça comme ça. »

En terrain connu

C’est donc en terrain connu que va évoluer Steeve Elana jeudi soir. Connu mais pas conquis, à l’image du coup de sang de Plabennec, qui n’a pas hésité à monter au créneau sur les réseaux sociaux pour se plaindre de la programmation initiale du match (mercredi à 17h) et obtenir gain de cause. « J’ai bien compris leur mécontentement, confesse Elana. Je le comprends amplement d’autant que les mecs travaillent. » Compréhensif, le gardien de but du Losc le sera moins une fois sur la pelouse. Le Losc, éliminé en demi-finales de la Coupe de la Ligue, pointe à 11 longueurs du premier strapontin pour la prochaine Ligue des champions, l’objectif avoué du club nordiste cette saison.

Briller en Coupe de France s’avère d’autant plus déterminant que le trophée a pris de l’importance aux yeux des Dogues. Et qu’un succès leur permettrait de préparer au mieux leur déplacement dimanche au PSG. « Ce sera un grand plaisir de revenir dans la région, de revoir certaines têtes connues, souligne Elana. Après, l’affectif restera de côté pendant 90 minutes. Mais j’y retournerai avec grand plaisir. »