RMC Sport

PSG-ASSE: Bakker explique pourquoi il s’est précipité pour défendre Mbappé

Dans une interview accordée à De Telegraaf, Mitchel Bakker est revenu sur la blessure de Kylian Mbappé lors de la finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne (1-0). Le latéral néerlandais du PSG ne regrette pas d’être allé défendre physiquement son coéquipier après le violent tacle de Loïc Perrin. Ce qui lui a valu un avertissement.

Mitchel Bakker se montre assez discret dans le vestiaire du PSG. Mais il ne manque pas de caractère pour autant. Le défenseur néerlandais l’a rappelé lors de la finale de la Coupe de France face à l’AS Saint-Etienne, vendredi au Stade de France (1-0). Au moment où Kylian Mbappé s’est fait violemment tacler par Loïc Perrin, en première période, le Néerlandais de 20 ans a été l’un des premiers Parisiens à venir le défendre. Il s’est d’ailleurs empoigné avec plusieurs Stéphanois dans la mêlée. Au point de recevoir un carton jaune. Mais à tête reposée, il ne regrette pas du tout son comportement. Bien au contraire.

"Je n’ai peut-être que 20 ans, mais je ne laisserai jamais ça arriver à un coéquipier, a confié le latéral gauche dans une interview accordée à De Telegraaf. C’était vraiment une attaque contre Mbappé. Cette charge n’avait aucun sens. J’espère qu’il sera de nouveau en forme bientôt." Touché à la cheville, le champion du monde 2018 va devoir observer une période de repos "d’environ trois semaines", selon le club de la capitale. Sa présence contre l’Atalanta Bergame en quarts de finale de la Ligue des champions, le 12 août à Lisbonne (en exclusivité sur RMC Sport), est fortement compromise.

"Thiago Silva m’a constamment encouragé"

En attendant, Bakker, lui, savoure son début d'été parisien. Et ce premier trophée décroché sur le terrain. "Contre Saint-Etienne, j’ai reçu beaucoup de soutien de la part de notre capitaine Thiago Silva. Il était constamment derrière moi pour m’encourager", apprécie l’ancien joueur de la réserve de l’Ajax Amsterdam, arrivé librement l'an passé et sous contrat avec Paris jusqu’en 2024. Reste à savoir si Thomas Tuchel lui renouvellera sa confiance face à l’OL, vendredi, en finale de la Coupe de la Ligue (21h10). Toujours au Stade de France. Avec les retours aux affaires de Layvin Kurzawa et Juan Bernat, ce sera sans doute plus compliqué.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur