RMC Sport

Quarts de finale de Coupe de France : Carquefou - PSG comme affiche

La Coupe de France

La Coupe de France - -

Carquefou recevra le PSG à Nantes, Lyon accueillera Metz.Les réactions.

Lyon - Metz

Amiens (L2) - Dijon (L2)

Carquefou (CFA2) - PSG

Bordeaux - Sedan (L2)

Les matches auront lieu les mardi 15 et mercredi 16 avril

Les réactions:

Marius Trésor (Bordeaux): « Je pense que cette équipe de Sedan ne va pas venir pour faire de la figuration. Il faudra beaucoup de concentration de la part des Girondins pour essayer de passer et de se retrouver en demi-finale. C’est un avantage de recevoir mais après il faut jouer ce match. En Coupe de la Ligue on est passé à la trappe face à Metz à la maison. J’espère que ça servira d’exemple aux joueurs bordelais. »

Eric Pecou (PSG) : « C’est mieux de jouer Carquefou à Nantes plutôt que Lyon, car Lyon est quand même plus fort que le PSG. 4 divisions d’écart en étant prévenu. On a vu Gueugnon, on a vu Nancy, ça va crescendo et Marseille donc en étant un peu sérieux on devrait pouvoir passer l’écueil Carquefou car c’est un écueil. »

Bernard Lacombe (Lyon) : « On a bien réussi contre eux en championnat sur les deux matches. Je pense que cette équipe n’a plus rien à perdre, elle va jouer son va-tout sur tous les matches. C’est une équipe qui va tout donner à nous d’être présent. L’avantage c’est de jouer à domicile mais la Coupe c’est fou. On s’en est aperçu cette semaine avec Carquefou contre Marseille. Tout est possible. A nous d’être sérieux et ça devrait bien se passer mais un match reste un match. »

Denis Renaud (Carquefou): « On a la main heureuse. On voulait continuer la fête. On se retrouve encore une fois dans un mois à la Beaujoire avec un stade qui va être comble face à un nouvel ogre qui va être le PSG. C’est merveilleux. Mes joueurs ont du attendre le tirage avec impatience. Je suis hyper content pour eux. Après Gueugnon, après Nancy, après Marseille, on va se retrouver une nouvelle fois à la Beaujoire devant Paris. C’est une histoire qui me semble extrêmement belle. On avait 1 chance sur 100 contre l’OM, je dirais 1 sur 1000 contre Paris. Car on en est à notre troisième club pro qu’on met sur la touche. On savait que le prochain qu’on allait prendre allait faire plus attention que les autres. C’est un rêve qui continue de pouvoir se retrouver là. La Coupe de France c’est magique, on le dit souvent et là elle l’est vraiment. »

La rédaction - Laurent Bouet