RMC Sport

Rennes-PSG: Julien Stéphan, héros breton, savoure après la victoire

Julien Stéphan est revenu en conférence de presse sur la victoire du Stade Rennais en finale de Coupe de France contre le PSG (2-2, 6-5 TAB). Le technicien breton a salué "quelque chose d'historique" et la qualification pour une deuxième année consécutive en Ligue Europa.

Julien Stéphan a décidément les atours de Messie du Stade Rennais. Pour ses débuts à la tête d'une équipe professionnelle, l'entraîneur de 38 ans a offert aux Rennais leur premier trophée depuis 48 ans, en s'imposant aux tirs au but contre le PSG (2-2, 6-5) en finale de Coupe de France. Un exploit quelques mois après avoir emmené les siens à un huitième de finale inédit en Ligue Europa. 

"Quelque chose d'historique"

"On nous en a assez parlé ces dernières semaines au club pour réaliser que nous avons réalisé quelque chose d'historique, a salué Stéphan en conférence de presse avant de revenir sur le fil de la soirée. On a senti qu'à partir de la demi-heure de jeu, ça pouvait basculer. Avec le but du 2-1, la fébrilité a gagné l'équipe parisienne et mes joueurs ont poussé très fort pour égaliser. Ils ont été héroïques. Ils méritent amplement ce trophée. A la mi-temps, j'ai dit à mes joueurs que le but du 2-1 changeait tout."

Arrivé début décembre

Après un début de saison raté et le licenciement de Sabri Lamouchi fin novembre, les Rennais n'espéraient sûrement pas soulever le trophée tant attendu. "Le paradoxe, c'est que ce trophée arrive au moment où le moins de monde s'y attendait, a souligné Stéphan. Ça ressemble bien au Stade rennais, tout ça. Ce n'est pas le fruit du hasard, quelque part le destin en a décidé ainsi. Le mérite en revient aux joueurs. A la fin, c'est la délivrance, l'explosion de joie, le sentiment du devoir accompli et le fait que le Stade rennais va rejouer pour la deuxième année consécutive une compétition européenne." 

Ben Arfa "a extériorisé beaucoup de choses"

Le technicien breton est également revenu sur le cas d'Hatem Ben Arfa, victorieux face à son ancien club du PSG (2016-2018), qu'il affronte également sur le terrain judiciaire pour réclamer des primes non versées. "C'est un garçon particulier, différent, a expliqué Stéphan. Ce soir, il a extériorisé beaucoup de choses. Il a fait un choix fort en venant à Rennes, et c'est un choix payant. Ce soir, c'est la victoire de toute une équipe, de tout un club." 

"Ce titre va changer l'histoire du club"

Il espère que ce succès fera passer un cap au Stade Rennais, qui est désormais assuré de retrouver la Ligue Europa malgré sa onzième place en Ligue 1. "Ça va permettre au club de grandir, s'enthousiasme Stéphan. C'est une victoire collective qui vient contenter tout un peuple, toute une région et surtout qui va rendre très fier ces gens-là. On va arrêter de leur parler de la lose! Ce titre va changer l'histoire du club."

RMC Sport avec AFP