RMC Sport

Saint-Etienne: buteur pour son retour, Robert Beric fait déjà l'unanimité

De retour de son prêt raté à Anderlecht, l'attaquant international slovène Robert Beric a déjà marqué avec Saint-Etienne. C'était contre Nîmes en 32e de finale de Coupe de France dimanche (2-0).

Robert Beric n'a pas traîné. Pour son premier match avec Saint-Etienne cette saison, après six mois à Anderlecht, l'attaquant slovène a scoré. Son entraîneur Jean-Louis Gasset et ses coéquipiers se félicitent du retour de celui qui a marqué le premier but de la victoire de l'ASSE sur Nîmes, en 32e de finale de la Coupe de France ce dimanche (2-0).

A lire aussi >> Saint-Etienne: les coulisses du dossier Mitrovic

Gasset: "Il faut monter le puzzle avec lui"

"C’est pour ça qu’il est revenu, franchement. Je l’ai regardé jouer en vidéo, même si je le connaissais un peu, et je savais que sa blessure appartenait au passé. Il y a toujours un laps de temps où on appréhende les chocs, où on a peur de la rechute", a affirmé Jean-Louis Gasset en conférence de presse après la rencontre. Recruté en 2015 au Rapid de Vienne, Robert Beric s'était montré plutôt performant lors de ses débuts. Avant d'être vite fauché par une rupture d'un ligament croisé du genou.

A lire aussi >> Mercato: après le retour de Beric, l'ASSE attend encore trois recrues

"Maintenant, il faut qu’il retrouve la confiance devant le but. Et pour ça, il faut une équipe qui centre. Si vous avez un attaquant dans la surface mais qu’il n’y a pas de centres, ça sert à rien. Il faut monter le puzzle avec lui, même s’il ne sera pas forcément là si on joue le contre. [...] Aux entraînements, c’est un garçon qui se dépense beaucoup. On lui a fait faire des exercices devant le but pour qu’il retrouve la confiance. Il va manquer de rythme, comme Romain Hamouma, qui n’a pas joué depuis 2-3 mois, mais ça va revenir petit à petit", a expliqué l'entraîneur stéphanois.

Beric fait l'unanimité dans le groupe stéphanois

Jean-Louis Gasset a aussi évoqué le retour de celui qui avait été prêté à Anderlecht l'été dernier. Très peu utilisé en Belgique, il avait été rapatrié dans le Forez début janvier après la résiliation de son prêt. "Robert fait l’unanimité dans le groupe. J’ai vu que tout le monde plaisantait avec lui, riait avec lui", avance-t-il. Même son de cloche du côté du gardien numéro 2 Jessy Moulin. "C’est quelqu’un de très gentil, un exemple dans le travail. Certains joueurs ont vécu des moments difficiles avec lui lorsqu’il s’est fait mal. On sait ce qu’il a enduré, la force mentale qu’il a fallu pour revenir et l’envie qu’il a de marquer des buts, que ce soit pour lui ou pour l’équipe. C’est sûr qu’il apporte beaucoup", estime le gardien du jour.

Déjà l'avant-centre le plus performant

Robert Beric apporte tellement qu'il pourrait rapidement devenir le meilleur avant-centre de l'effectif des Verts dans un secteur où les spécialistes du poste n'ont pas brillé. Acheté à Dijon l'été dernier pour plus de huit millions d'euros, Loïs Diony n'a toujours pas marqué sous ses nouvelles couleurs malgré 16 matchs de Ligue 1. Le bilan du Norvégien Alexander Söderlund n'est pas plus brillant puisque l'ancien de Rosenborg en est, lui aussi, à zéro but alors qu'il a joué 11 fois en L1 et une fois en Coupe de la Ligue.

ADS avec GB