RMC Sport

Velud : « Il y a un an, les balles sifflaient au-dessus de moi »

Hubert Velud

Hubert Velud - -

Ce samedi, Créteil a disputé et perdu son 32e de finale de Coupe de France face à Nice (1-1 6-5 t.a.b.). Hubert Velud, qui coache les Franciliens ne porte pas grande attention au résultat. Il y a un an, il était entraîneur de l’équipe du Togo et était pris dans une embuscade dans le Cabinda : « Il y a un an jour pour, j’étais couché dans un bus, quelque part en Afrique, avec des balles au-dessus de moi. Aujourd’hui je suis entraîneur de Créteil et je dispute la Coupe de France. Je suis béni des dieux et je me le dis tous les jours. Aujourd’hui, je pense à mes frères qui sont morts dans l’attaque, l’entraîneur adjoint et le chargé de communication. Ce soir, on avait la possibilité de gagner un match qui aurait marqué notre vie. L’important c’est qu’on soit tous là et qu’on ait fait notre métier avec beaucoup de cœur. »

S.O.