RMC Sport

Lyon a les crocs

-

- - -

Après trois saisons de disette, l’Olympique Lyonnais compte bien renouer cette année avec le succès. Opposés ce soir à Lille en quart de finale de la Coupe de la Ligue, les Gones ne cracheraient pas sur cette compétition pourtant trop souvent décriée.

Trois saisons sans le moindre titre pour l’Olympique Lyonnais. Décidément, les saisons de transition s’additionnent pour le club aux sept titres consécutifs de champion de France (2002 à 2008), et le vestiaire, lui, commence à s’impatienter. Figurer sur le podium de Ligue 1 reste l’objectif prioritaire de l’OL, mais la satisfaction d’un accessit ne pèse pas bien lourd face à l’ivresse que peut provoquer la célébration d’un titre, quel qu’il soit. Pour Rémi Garde, le quart de finale de Coupe de la Ligue que disputent les Gones ce soir face au LOSC, à Gerland, est donc l’occasion de se rapprocher d’une finale et d’entrevoir la possibilité de renouer avec le succès.
« La Coupe de la Ligue et la Coupe de France sont des compétitions à part, explique l’entraîneur lyonnais. Lors des tirages au sort, je sens beaucoup d’émulation et d’envie autour de ces coupes. Ca interpelle les joueurs. Même si la Coupe de la Ligue est parfois décriée, quand on voit une équipe soulever le trophée, on a les boules. Contre Lille, on aura l’occasion de ne pas avoir de regrets et de pouvoir aller au bout. »

Une coupe vertueuse

Avec les forfaits de Cris (cuisse) et de Lovren (tendon d’Achille), ainsi que le départ de Koné et Mensah à la CAN, la défense centrale lyonnaise se trouve considérablement amoindrie. Mais cette complication devrait être éphémère. Dès leurs retours, l’OL pourra recomposer avec un effectif au complet qui, selon le coach lyonnais, sera suffisant pour assouvir la faim de titres de ses poulains. «Je ne pense pas qu’on doit se renforcer pour gagner, précise-t-il. Avec cet effectif-là, on a la possibilité d’atteindre les objectifs. »
Pour accéder à la finale de la Coupe de la Ligue, il ne reste plus que deux matches à jouer. Un format court de compétition qui favorise les retombées positives et autres bénéfices multiples. « La Coupe de la Ligue a toujours été un intérêt, confie Hugo Lloris, gardien de l’OL. Ce quart de finale peut nous permettre de bien lancer notre deuxième partie de saison. On va donner le meilleur de nous-mêmes pour passer ce tour. » En 2010, ce trophée remporté par l’OM face à Bordeaux avait été un élément déclencheur dans la conquête du titre de champion de France des Olympiens. De quoi donner des idées aux Gones…